Colybris89 - Le catalogue en ligne de la Bibliothèque Départementale de l'Yonne

La Bibliothèque Départementale

AccueilBoite critiques

Boite critiques

 

La plage dans la nuit (Elena Ferrante)

note: 5Quand Elena Ferrante écrit pour les enfants... Comité de lecture jeunesse - 20 octobre 2017

Captivée par le chaton que son père lui a offert, Mati a quitté la plage sans se soucier de sa poupée à demi ensevelie dans le sable. Dans la lumière dorée du couchant, celle-ci pressent les dangers de la nuit, de la marée, du cruel plagiste et de son râteau aiguisé. L’angoisse de l’abandon la talonne …
Une écriture superbe entretient un suspense douloureusement poétique jusqu’au happy end ! Un véritable coup de coeur !

Les jours pairs (Vincent Cuvellier)

note: 5179 histoires courtes Comité de lecture jeunesse - 20 octobre 2017

Au cours des 179 histoires illustrées qu’on peut lire en fonction des circonstances, des auditeurs, des envies, des humeurs nous découvrons des recettes originales, de quoi sont faits des animaux familiers, des choses…Des situations ordinaires de la vie jouissent soudain d’un point de vue insolite, curieusement réjouissant.
Sorte de soliloques de réflexions farfelues bourrées de pensées inattendues, et d’humour.

Femme sur écoute (Hervé Jourdain)

note: 3femme sur écoute Comité de lecture adulte - 3 octobre 2017

Manon , strip teaseuse , essaie de s'en sortir pour payer les études de sa sœur
et élever son enfant dont le père est en prison . Mais tout à coup tout se détraque,
ses comptes bancaires et facebook sont piratés ,elle est prise en flagrant délit
lorsqu'elle apporte de la drogue à son compagnon et elle est présente sur la scène
de 2 meurtres.....
Lola Rivière , jeune cyber-policière et ses chefs sont chargés de cette enquête
et d'autres affaires qui se superposent.

Polar de « plage » , se lit rapidement mais les différentes affaires qui s'entrecroisent
sont un peu difficiles à suivre. Ne sort pas du lot.

Le pianiste de Hartgrove Hall (Natasha Solomons)

note: 5coup de coeur Comité de lecture adulte - 3 octobre 2017

Magnifique roman, sur la passion dévorante autant amoureuse que musicale. On passe des années d’après la seconde guerre mondiale quand le narrateur rencontre Edie Rose, grande chanteuse très populaire lors de cette guerre et fiancé du grand frère d’Harry, aux années après la mort d’Edie début 2000. L’auteur arrive magistralement à faire ressentir la perte d’un amour d’une vie et celui de la passion pour la musique, une passion de tout moment comme une partie de soi sans laquelle on ne peut pas vivre.

Cérium (Patrick Raynal)

note: 3cérium Comité de lecture adulte - 3 octobre 2017

Bon roman, qui nous permet une plongée dans le monde des inspecteurs du travail et du code de celui-ci. La fin est inattendue et le lecteur commence à comprendre où l’auteur veut l’emmener qu’à la toute fin du roman.

Les mystères d'Avebury (Robert Goddard)

note: 4mystères avebury Comité de lecture adulte - 3 octobre 2017

Récit intéressant et captivant mélangeant Histoire (XVIIIème siècle), enquête, suspense et rebondissement. La fin est complètement inattendue et les rebondissements sont présents jusqu’aux dernières pages.

Loin de la violence des hommes (John Vigna)

note: 5Un auteur à suivre... Cécile R. (BDY) - 29 septembre 2017

Un recueil de nouvelles qui nous emmène dans un territoire rural et forestier du Canada, proche de la frontière américaine où les hommes sont routiers, bûcherons ou éleveurs de bétail.
A travers ces huit textes, c'est la condition de ces hommes, dans un monde brutal voire violent, qui courent après un peu d'espoir ou de bonheur, font souvent les mauvais choix et voient leurs espoirs et leurs vies peu à peu s'effriter. Un univers âpre et un peu désespérant que l'auteur décrit avec beaucoup d'empathie et de tendresse. Il aime visiblement ses personnages et nous les fait exister dans leur environnement, avec une présence de la nature très forte, dans leur vie au quotidien et dans leur complexité, de façon étonnante dans des formats si courts.

Lionel
Lionel dit non (Eric Veillé)

note: 5non c'est non ? Saskia (St-Florentin - 25 septembre 2017

Lionel a son petit caractère, aujourd'hui c'est non ! pourtant ses amies fourmis lui proposent des choses sympas...non c'est non !! vraiment, Lionel ?

Lionel est comme ses petits lecteurs et ça les fait trop rire ! (2-5 ans)

Les intrus (Bastien Contraire)

note: 4Cherchez l'intrus Comité de lecture jeunesse - 1 août 2017

Imagier original fait à partir du principe de l'intrus. A chaque page, une série d'animaux toujours avec les 3 mêmes couleurs : jaune, violet et brun + un intrus.
Avec une double page à la fin qui récapitule les intrus.

Prétexte à jouer, à parler, à découvrir. Pour les petits (environ 3 ans, voire 2 ans et demi).

L'ogre Georges et les bonbons roses (Arnaud Tiercelin)

note: 3Bon appétit ! Comité de lecture jeunesse - 18 juillet 2017

L’ogre Georges a perdu toutes ses dents. Mais comment va-t-il pouvoir manger des enfants ? Il essaie de les remplacer par des morceaux de sucre ou des arêtes de poisson, mais rien ne marche. Il décide de se déguiser pour aller faire des courses au supermarché. Arrivé dans le rayon bonbons, il voit des enfants qu’il aimerait bien dévorer mais il ne peut pas puisqu’il n’a plus de dents…
Un des enfants, qui n’a pas reconnu l’ogre, lui donne un paquet de bonbons et lui fait un bisou. L’ogre réussira à remanger… en les dessinant avec des bonbons.

L’histoire est originale, mais certaines images peuvent choquer les plus jeunes.

La boîte rouge (Carl Norac)

note: 4En selle ! Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Luna adore venir en vacances chez son Grand-père Maikan, qui est le seul Naskapi à vivre l'été dans un tipi éloigné du village. Le facteur en moto n'y passe qu'une fois par mois ; il vient d'apporter à Maikan une lettre de son vieil ami malade, pour qui il avait préparé un colis. Mais trop tard, le facteur est déjà reparti ; le grand-père confie la boite rouge à Luna qui va tenter de rattraper le facteur.
Commence une aventure périlleuse, à cheval , puis course à pied, à la nage... Mais Luna est déterminée à remplir sa mission, sans savoir quel est le contenu mystérieux de cette boîte. Ce parcours initiatique révèlera de belles qualités de courage, de confiance, d'amitié et une complicité exceptionnelle entre la petite héroïne et son grand-père.

Les illustrations en pleine page de cet album de grand format s'accordent bien au texte poétique, imprégné d'humanité.

Pour les 5-8 ans.

Musique pas bête (Nicolas Lafitte)

note: 4En avant la musique Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Une multitude de questions sur la musique (genres, instruments, compositeurs, interprètes, nouveaux styles, etc…) trouvent des réponses claires agrémentées de croquis humoristiques dans ce documentaire basique.

A partir de 7 ans.

La Rencontre du dernier espoir (Kelley York)

note: 5La vie est une bataille Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Vincent est un enfant abandonné qui est passé de famille d’accueil en famille d’accueil depuis l'âge de deux ans, jusqu’au jour où il se retrouve chez Maggie. Le jour de sa remise de diplôme du secondaire, il apprend qu'elle vient de mourir. Vincent se trouve seul à devoir gérer une vie à laquelle il n’était pas préparé.

Il s’inscrit alors sur le site "Suicide Watch" où les gens parlent de leur future mort qu’ils déclencheront, mais aussi de chose de la vie courante. Vincent s’y fait deux amis, Casper une ado de 17 ans qui est en phase terminale d’un cancer et Adam qui est complètement délaissé par sa mère depuis la mort de son père.

C'est un livre bouleversant sur la maladie, l’abandon et le désespoir que peut ressentir un ado. On passe d’une envie de mettre fin à ses jours à un besoin de se battre pour survivre.

A partir de 15 ans.

Jennifer, bibliothèque de Toucy

Les Sorcières du Clan du Nord
Le Sortilège de minuit (Irena Brignull)

note: 5La rencontre de Poppy et Clarée Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Poppy et Clarée sont deux filles qui n’auraient jamais dû se rencontrer. L’une vit avec son clan de sorcières, complètement coupé du monde actuel, l’autre se sent exclue de celui-ci.

Voici une très bonne histoire qui change des romans sur la sorcellerie en mettant au premier plan l’amour, l’amitié et l’amour parental. Roman très touchant, vivement la suite !

Jennifer, bibliothèque de Toucy

Passenger (Alexandra Bracken)

note: 4D'une époque à une autre Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Etta est une future violoniste professionnelle du XXIème siècle, Nicholas est un fils d’esclave du XVIIIème siècle. Ensemble, ils vont parcourir les époques et les siècles afin de retrouver un objet et de pouvoir sauver la mère d’Etta.

L'histoire est sympathique avec néanmoins quelques longueurs. C’est intéressant de passer d’une époque à l’autre et si les passages de description sont très longs, les scènes d'action sont très travaillées et donc très bien rendues.

Jennifer, bibliothèque de Toucy

Car boy (Anne Loyer)

note: 5La découverte du père Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

A la mort de sa mère, Raphaël est envoyé chez son père, un homme qu'il n'a jamais vu et qui travaille dans une casse de vieille voitures.
Pour Raphaël, c'est difficile de dialoguer avec cet homme bourru sans le moindre enthousiasme.
Il découvre l'existence de Mylène sa demi-soeur. Son charme ne le laisse pas indifférent. Il se lie d'amitié avec sa jeune voisine Katia, 8 ans qui est dans une chaise roulante. Mylène et Katia sont ses deux soleils. Raphaël trouve refuge dans les carlingues de voitures aussi cabossées que sa vie.

Coup de coeur pour ce roman sur le mal être, le deuil, les secrets de famille. Sa lecture est bouleversante et riche en émotions.

A partir de 15 ans.

Pierre, bibliothèque de Monéteau

Appuyez sur étoile (Sabrina Bensalah)

note: 5Le Cadeau d'Avril à sa grand-mère Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Avril, 19 ans, vit dans une petite ville tranquille. Elle travaille comme coiffeuse à domicile. Son grand rêve est de devenir coiffeuse pour le cinéma.
Elle éprouve un grand plaisir à s'occuper de sa fidèle clientèle composée de sympathiques petites mamies parfois un peu sourdes mais toujours attachantes.
Le meilleur ami d'avril, c'est Tarik. Son rêve à lui, c'est d'ouvrir son premier kebab étoilé. Il travaille dur pour y arriver.
Avril aime ses parents divorcés et adore sa mémé.
Malheureusement on apprend que sa grand-mère a de nouveau un cancer. Elle sait qu'elle va mourir. Avril qui est bouleversée décide d'offrir à sa mémé adorée un au revoir digne de ce nom, elle qui rêve de voir les étoiles.

Un roman très touchant à partir de 12 ans.

Pierre, bibliothèque de Monéteau

Le Monophone (Elisabeth Zöller)

note: 4Un drôle d'instrument Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Mathilde, 10 ans vit seule avec sa mère. Dans son village arrive un curieux instrument le monophone. Le maire explique"qu'il parle d'une seule voix pour tous".
Au début les habitants sont ravis et même enthousiasmés par l'instrument qui diffuse de la belle musique d'importants messages.
Bientôt les roux sont priés de se présenter sur la place du marché, puis les myopes.
Où vont-ils ? Pourquoi ils ne reviennent pas ? Pourquoi les chemises noires qui montent la garde au près de l'instrument ne veulent rien dire ?
Mathilde elle aussi est ravie au début. Elle est contente de faire partie des brigades de jeunes. Mais progressivement elle se pose beaucoup de questions. Elle désire penser par elle même. D'ailleurs sa mère l'y encourage. Avec quelques amis et sa famille, elle va participer à un groupe de résistance qui s'organise afin de faire disparaître le monophone. Mission qu'ils vont réussir.
Les villageois réalisent qu'ils se sont fait bernés.

L'histoire fait réfléchir les enfants sur la liberté de penser sur le fait de suivre ou non un groupe et de penser par soi même.

A partir de 9 ans.

Pierre, bibliothèque de Monéteau

Loup gris et la mouche (Gilles Bizouerne)

note: 5Attention à ce que vous avalez ! Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Quoi de plus naturel que d’avaler une mouche qui vient « agacer » la quiétude d’une sieste ? Loup gris était loin d’imaginer les conséquences infernales que cette déglutition allait lui coûter.
Un plaidoyer pour le végétalisme ? Sorcellerie des régimes alimentaires ?

Bourré d’humour et de suspense, c’est un petit chef d’œuvre pour l’alliance irrésistible entre le texte et l’illustration.
Petit coup de cœur, à partir de 5-6 ans.

La vache de la brique de lait (Sophie Adriansen)

note: 4La vache est-elle dans la brique de lait ? Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Comme toute boîte de conserve qui affiche son contenu réel, la brique de lait contient-elle une vache en réduction ? Le garçon se propose d’investiguer et faire coïncider ses observations avec ses déductions. Ce n’est pas sans pertinence !

A partir de 5 ans environ.

Le Lien du faucon (Delphine Laurent)

note: 4La fauconnerie, au delà des siècles Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Mélissandre est stagiaire pour trois mois à la Volerie des rapaces du château de Kratzberg, où elle espère se former pour devenir maître fauconnier tant elle est fascinée par ces rapaces. Mais son job se limite à des tâches subalternes : nettoyer, préparer la nourriture des oiseaux, guider les visiteurs. Cependant on lui donne la responsabilité de la cage de Gemma "la Vieille", un faucon pèlerin, qui ne fait pas de spectacle, mais chasse librement le jour et rentre le soir dans sa cage. Des liens particuliers se tissent entre l'oiseau et la jeune fille qui découvre un carnet d'affaitage de Gemma, daté de 1735, rédigé au quotidien par Louis Arthur Designy, fauconnier et veneur du Duc de Kratzberg. Trois cents ans après, ce carnet d'entraînement d'un rapace est très utile pour la jeune débutante, qui, par magie, va entrer en contact avec le jeune Louis. Pour que le temps s'efface, que la magie opère, ils doivent être tous les deux dans le même lieu, les mains sur le corps de la fauconne Gemma. Ils vont apprendre à se connaître et s'aimer.
Cet amour fusionnel incroyable défie les années et la mort. Le romanesque est à son comble, avec le personnage de Thomas, qui remet à Mélissandre une lettre de Louis, qui lui était destinée depuis des siècles ... Le récit alterne les chapitres sur Mélissandre d'aujourd'hui, sur Louis fauconnier du 18e siècle et sur Thomas, sportif du 21e siècle.

Un roman agréable à lire, où se mêlent réalité et fantastique, une manière de vivre par delà les siècles.

Pour les 12 -15 ans.

Marie-Claude

Je ne sais pas (Marie Colot)

note: 4Le mutisme de Clara Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Au milieu de la nuit, Clara a assisté, de sa fenêtre, à l’agression d’une jeune femme. La police et sa mère qui tentent d’obtenir des informations, ne parviennent pas à la faire parler. Ce drame est l’occasion de faire ressurgir en elle ses inhibitions, son indéfectible culpabilité et les blocages auxquels la disparition de son père et les non-dits de sa mère participent. Où l’on découvre aussi les vertus libératrices de quelques mots de tendresse.

Un petit livre dense à partir de 13 ans.

Yvonne

Gustave & Céleste (Anne-Gaëlle Balpe)

note: 4Envol astral en vue Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Parce qu’Iréna lui a prédit la rencontre proche avec un extraterrestre, Céleste se consacre à la construction d’une cabane et d’un vaisseau spatial dignes de le recevoir. Gustave, un garçon de son école qui a toujours la tête dans les étoiles, se prend au jeu. Nul doute, tout est prêt pour un envol astral.

L’humour et l’imagination se conjuguent habilement pour rendre ce petit livre à suspense très attractif.

A partir de 8 ans.

Yvonne

La Princesse de la serpillière (Susie Morgenstern)

note: 4Une princesse qui a une passion Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Dans la vie, ce qui ravit Pivoine, une vraie princesse, c’est de peaufiner le ménage et de ranger avec minutie toute chose. Au désespoir de ses royaux parents qui mésestiment ces basses œuvres dégradantes ! Pourtant, ils n’hésitent pas à la solliciter lorsqu’ils égarent clés, lunettes, portable, dentier et même fortune. Intelligente, la princesse saura ménager leur susceptibilité tout en satisfaisant ses intimes ambitions.
Humour et bon sens viennent corriger, ici, l’idéal « poupée-Barbie »des magazines.

A partir de 8 ans.

Yvonne

Minute, papillon ! (Aurélie Valognes)

note: 3Un roman d'été Comité de lecture adulte - 6 juillet 2017

Rose est dans une mauvaise passe : elle vient de perdre sa place de nourrice à domicile, son fils Baptiste quitte la maison pour vivre avec Jessica, sa sœur, dont elle est très proche, devrait être mutée à Marseille. Elle retrouve un emploi de dog-sitter auprès d’une femme odieuse ; Colette. Rose va se lier à la vieille femme qui lui redonnera goût à la vie. L’alignement des planètes est bon, l’horoscope est favorable : tout se terminera pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Tranche de vie d’individus représentant notre société : une mère célibataire, les commerçants d’un quartier parisien, une femme qui se veut parvenue, une senior et un jeune qui entre dans le monde du travail. Un roman d’été léger.

La fiancée du facteur (Denis Thériault)

note: 4La facteur haïkus Comité de lecture adulte - 6 juillet 2017

Une jeune serveuse, Tania, travaille dans un bar à Montréal. Elle tombe amoureuse de Bilodo, facteur un peu spécial, solitaire, idéaliste, qui lit certains courriers avant de les remettre à leurs destinataires.
Il va s’intéresser particulièrement à une correspondance entre le professeur Granpré et une Guadeloupéenne, Ségolène, qui communiquent par haïkus...
C’est un roman plus profond qu’il n’y paraît, laissant apparaître des questions existentielles (solitude comblée par une vie par procuration, recherche du bonheur, de l’amour, en mentant et en se mentant…)
Roman très agréable à lire, écriture fluide, avec présence de haïkus, qui nous emmènent dans une autre dimension, plus poétique.

Colza mécanique (Karin Brunk Holmqvist)

note: 3Après Aphrodite et vieilles dentelles... Comité de lecture adulte - 6 juillet 2017

Dans une petite maison de trois pièces perdue dans un champ de colza vivent deux frères, Albert et Henning. Ces deux papys ont une vie simple, réglée comme du papier à musique.
Et puis… leur ancienne maison familiale devient un centre de désintoxication pour femmes alcooliques, des policiers découvrent la présence d’un vaisseau extraterrestre dans le champ de colza, des journalistes envahissent les lieux, et nos deux petits vieux deviennent malgré eux, des héros.
C’est un récit agréable qui se lit tranquillement, qui nous procure quelques sourires (mais pas d’éclats de rire). Cependant le rythme est un peu longuet et les péripéties ont du mal à venir.
Une chronique villageoise teintée de satire sociale et d’une réflexion sur la modernité, portée par des protagonistes attachants et un peu drôles.

Maestro (Cécile Balavoine)

note: 4Musique ! Comité de lecture adulte - 6 juillet 2017

Récit inspiré d’une enfance atypique, autour d’une étrange passion : Mozart, que l’auteure découvre à l’âge de 9 ans. En alternant le passé et le présent, Cécile Balavoine nous raconte une tranche de sa vie amoureuse, en recyclant habilement son érudition sur Mozart.
Les scènes de ses souvenirs sont particulièrement touchantes, avec des questionnements sur l’enfance et la famille, les relations avec son père, sa petite sœur, avec une description juste des événements, des joies, des peines de cette époque qui laissent une marque jusqu’à l’âge adulte.
L’écriture est un peu particulière, car elle s’adresse au « Maestro » par le vouvoiement, sans que l’on sache très bien (au début surtout) si elle s’adresse à Mozart ou au chef d’orchestre.
C’est un livre qui se lit bien.

Gulistan (Sa'adî)

note: 3Voyage en Orient Comité de lecture jeunesse - 4 juillet 2017

"Gulistan, le jardin des roses" ou "l'empire des roses", est une oeuvre persane du 13e siècle, considérée comme un texte classique de la littérature orientale. Ici ce bel album est un recueil de 14 poèmes en prose, petits contes moralisateurs ou brèves fables. Chaque conte se termine par une courte sentence, un adage à méditer. Les thèmes principaux concernent l'éducation, les sentiments, l'amour, la liberté, les vertus de l'expérience, le respect du maître, les avantages de la modération et du silence.

Ce texte poétique, empreint de sagesse, où se mêle un peu d'humour, est imprimé en petits caractères, (c'est dommage ), dans des bandelettes étiquetées , sur des fonds décorés de motifs floraux, arabesques aux tons doux. Les illustrations contribuent ainsi à nous plonger dans l'univers raffiné de l'Orient médiéval.

Le roi et le premier venu (Alain Serge Dzotap)

note: 4Comment être un vrai roi ? Comité de lecture jeunesse - 4 juillet 2017

Alors qu'il régnait paisiblement sur la brousse, le lion décide un jour d'être un VRAI roi autoritaire, capable de faire trembler tout le monde. Sans réfléchir, il s'adresse au premier venu,"qui passait par là", une hyène, qui lui conseille de construire un cachot, où il emprisonnera ceux qui ne respecteront pas la liste des choses interdites ; ainsi il ne sera plus un roi de rien du tout. En appliquant à l'extrême les nouvelles lois inventées par le Premier venu, c'est le règne de la terreur, de la désolation. Le véritable maître n'est plus le roi lion, mais son habile conseiller, le Premier venu.

Cet album fait réfléchir sur les excès de l'autorité, le despotisme, la délation, les jugements arbitraires. Les illustrations nous plongent dans la brousse avec ses animaux sauvages, aux allures si expressives ; la peinture du lion est magistrale.

Pour les 6-9 ans.

Après la pluie (Miguel Cerro)

note: 4A la recherche de la lumière Marlène (BDY) - 4 juillet 2017

Alors qu'une pluie diluvienne inonde toute la forêt, les animaux trouvent refuge dans une caverne, au sommet de la montagne la plus haute de la région. Une nouvelle vie s'organise dans cet abri, chacun ayant un rôle déterminé, sauf le renard, pourtant volontaire, qui est rejeté. Pour se rendre utile, il a l'idée d'éclairer cette caverne et part à la recherche de la lumière.

Cet album poétique nous rend sensibles au thème de l'exclusion et de l'entraide. Les illustrations, avec ces animaux aux formes stylisées, créent un univers onirique ; la belle couleur rouge orangé du renard est sublimée sur le fond bleu nuit du paysage.

A partir de 3 ans.

Funambule (Jack Sendak)

note: 4Au-delà du chapiteau... Comité de lecture jeunesse - 4 juillet 2017

La petite Flora est une enfant de la balle ; elle ne connaît que le milieu du cirque. Un jour elle voulut savoir ce que faisaient les gens du dehors, quand ils n'étaient pas au spectacle du cirque. Elle devra chercher toute seule. Une nuit elle se glisse hors du chapiteau, s'émerveille du mystère des rues du village. Avec une longue corde fixée entre deux grands arbres, la petite funambule a le projet d'observer de là-haut les gens, quand le village s'éveillera. Mais elle est très déçue par ces passants, tous semblables, dont elle ne voyait que le crâne. Fatiguée après une journée perchée sur sa corde, elle descend et découvre enfin les visages tous différents, intéressants comme les gens du cirque.

Le texte, d'une grande sensibilité, éveillant l'imaginaire autour du cirque, du mystère de la nuit, est paru en 1957, illustré par le frère, Maurice Sendak, dont on retrouve la beauté du dessin et des pastels.

Le très gros ours très sale (Britta Teckentrup)

note: 5Le bain sinon rien Cécile M. - 28 juin 2017

Voici un album parfait pour les animations qui s'adresse aux plus jeunes.
Il est fait pour être dit, pas seulement lu, à voix haute.
"Le très gros ours très sale" a un problème : il n'arrive pas à se gratter le dos. Sur son chemin va se trouver une très jolie ourse toute propre, prête à l'aider à condition que notre ours se baigne. Difficile pour lui d'accepter cette idée... Mais la jolie ourse n'a pas sa langue dans sa poche et n'y va pas par quatre chemins !

Loup gris et la mouche (Gilles Bizouerne)

note: 5Le problème de Loup-Gris Cécile M. - 28 juin 2017

Loup-Gris a un problème : ce qu'il avale a des conséquences plutôt ridicules voire humiliantes pour lui.
Donc, quand il avale une mouche, il zozotte ensuite ; quand il avale une araignée, des fils lui sortent des oreilles et quand il avale un oiseau, ses pattes se mettent à s'agiter comme des ailes.
Que faire ?
C'est le renard qui va lui donner la solution et succès garanti auprès des jeunes lecteurs grâce au pet salvateur !!
Le style de l'illustrateur, Ronan Badel, est parfait pour cet album malicieux.

Le piratosaure
Le piratosaure et les Vikings (Alex Sanders)

note: 3Appel en détresse de Queen Mum Cécile M. - 28 juin 2017

Le salon de la Reine d'Angleterre est envahi par les Vikings. Elle appelle à l'aide son ami le piratosaure qui va braver de nombreux obstacles en mer pour enfin parvenir à lui porter secours.
Le dénouement nous montre une bande d'amis sur une île...
Tout cela me semble manquer quelque peu de finesse mais le plus important est qu'à n'en pas douter, grâce notamment au piratosaure, cette histoire plaira aux enfants.

Bob l'artiste (Marion Deuchars)

note: 4Un peu de fantaisie... Marlène (BDY) - 26 juin 2017

Bob est un petit oiseau pas très costaud, et les autres animaux se moquent de sa démarche et de ses pattes maigres. Très triste, Bob essaie de se muscler, de grossir, de se cacher sous des vêtements… mais rien ne fonctionne. Puis, au détour d'une visite au musée, Bob a une idée de génie pour détourner l'attention des autres de ses pattes : décorer son bec avec des motifs, à la manière de différents peintres…

Un petit livre coloré, agréable à regarder et à lire, avec une réflexion sous-jacente sur le regard des autres et ce qu'on peut décider de faire pour s'en libérer… Une invitation à oser être soi-même en laissant libre cours à sa fantaisie.
A partir de 4 ans environ.

Profession crocodile (Giovanna Zoboli)

note: 5Drôle de métier ! Marlène (BDY) - 26 juin 2017

Un album sans texte, aux pages découpées à la manière d'une bande dessinée, dans lequel nous suivons le réveil puis le début de journée d'un crocodile, dans un environnement humain et citadin : toilette, petit-déjeuner, habillage puis sortie dans la rue, métro et arrivée sur le lieu de travail et mise en tenue…

Un album malicieux que l'on prend plaisir à feuilleter plusieurs fois après la première lecture, pour repérer certains détails qui nous avaient échappé. Une lecture intéressante à plus d'un titre, qui peut permettre également, pourquoi pas, une réflexion sur notre quotidien à tous et notre relation aux animaux.

Un album qui présente un intérêt pour une large tranche d'âge.

L'ourse (José Ramon Alonso)

note: 5Nouveau printemps Marlène (BDY) - 26 juin 2017

Un album d'une grande douceur pour évoquer la succession des saisons et le cycle de la vie.
A l'automne, une ourse s’enfonce dans la forêt à la recherche de nourriture avant d'hiberner. Puis l’hiver est là, et l’ourse s’endort. Au printemps, ce n'est pas seulement la faim qui la réveille mais un petit être vivant au creux d'elle-même (« Dans son ventre, c'est comme un coup de poing. »)
L'illustratrice a su s'adapter parfaitement au texte, magnifique de simplicité et de beauté, à l'image de la dernière page qui nous laisse à voir l'ourse avec son petit, avec ces jolis mots : « Un nouveau printemps est là. »

Les histoires croisées de Victor et Zoé (Clotilde Perrin)

note: 4Les deux amis Victor et Zoé Cécile M. - 21 juin 2017

Cet album méli-mélo, dans lequel toutes les pages sont coupées en leur milieu, permet de faire se croiser en de nombreuses scènes Victor le lion et Zoé la petite souris.
C'est un album très plaisant, ludique, joliment illustré à proposer aux jeunes lecteurs, dès 4 ans.

Carl et Elsa s'échappent (Jenny Westin Verona)

note: 3Deux enfants dans leur cabane Cécile M. - 21 juin 2017

Voici un album aux très jolies illustrations classiques et très colorées pour nous raconter les aventures de Carl et Elsa dans leur cabane.
Rien de véritablement extraordinaire quant au texte de cet album mais dont les illustrations méritent notre attention.

Oscar fait un voeu (Greg Pizzoli)

note: 3Les voeux d'Oscar Cécile M. - 21 juin 2017

Oscar voudrait être seul pour faire ce qu'il veut quand bon lui semble. Il formule alors son voeu grâce au diamant magique qu'il reçoit. Son voeu va être exaucé mais Oscar va finir par ne plus vouloir être seul et regrette finalement d'avoir fait ce premier voeu. Qu'à cela ne tienne, le diamant magique se montre efficace en toute occasion...

Son chat-chat à sa Chouchoute (Agnès de Lestrade)

note: 4Un arbre plein de surprises... Cécile M. - 21 juin 2017

Chouchoute vit seule, prend soin de son jardin, de ses poissons, de sa maison.
Un jour tombe de l'arbre un chat qui saccage tout sur son passage.
Quand il finit par disparaître, Chouchoute, d'abord soulagée, se rend compte qu'un grand vide s'est installé. Chat-chat va-t-il réapparaître ? Ce même arbre pourrait-il offrir d'autres surprises ?
Cet album est très réussi, aux illustrations à la fois dynamiques et sobres (où seul le rose pâle domine) avec une chute vraiment souriante.

Le loup ne viendra pas (Myriam Ouyessad)

note: 4Peur ou pas peur du loup ? Cécile M. - 21 juin 2017

Cet album se présente sous forme de dialogue entre le fils lapin et sa mère au moment du coucher. Le petit lapin semble angoissé à l'idée que le loup puisse venir jusqu'à lui. Sa maman tente de le rassurer sur l'impossibilité pour un loup de trouver leur appartement.
Et pourtant... le petit lapin a-t-il vraiment peur ?
Voici un album qui détourne totalement l'intrigue (la peur du loup) au profit d'une fin beaucoup plus positive (le loup est un ami attendu !).
Les illustrations de Ronan Badel sont comme toujours (Voir les "Emile" par exemple) dynamiques, amusantes et touchantes.
Un album très réussi qui s'adresse aux plus petits, dès 3 ans.

L'Elysée (Bernard Brigouleix)

note: 4Les coulisses du palais Myriam T. (BDY) - 8 juin 2017

A l'heure où s'installe notre tout nouveau Président de la République au palais de l'Elysée, cet ouvrage nous permet de réviser l'Histoire de France au travers des différents locataires de ce bâtiment symbolisant le pouvoir. Découpé en 31 petits chapitres, il peut se lire de manière aléatoire, et offre toujours au lecteur quelques détails croustillants sur les histoires de vie qui se sont déroulées dans ce somptueux théâtre.

Garde-faune en France (Jean-Luc Marandon)

note: 4Découverte d'un métier en péril Myriam T. (BDY) - 7 juin 2017

Au travers du récit de son expérience professionnelle, l'auteur nous révèle toutes les richesses de son métier au service de la nature, ou comment prendre une part active dans la défense de l'environnement et plus particulièrement de la faune sauvage.
A l'heure du départ à la retraite, il s'interroge sur la pérennité de ce métier, coincé entre le lobby de la chasse et la protection de la biodiversité.

Maresi (Maria Turtschaninoff)

note: 4Refuge féminin Cécile M. - 22 mai 2017

L’Abbaye écarlate, sur une île interdite aux hommes, est peuplée de femmes qui y ont cherché un refuge, une bonne éducation, une meilleure vie comme Maresi. Tout se passe bien jusqu’à l’arrivée de Yaï…

L'histoire est très intéressante et une grande partie du roman est consacrée à la découverte des différents moments de leur journée, à la nature qui les entoure, ce qui donne un côté très serein.

Jennifer (BM de Toucy)

New earth project (David Moitet)

note: 4Une autre terre pour les plus riches Cécile M. - 22 mai 2017

L'histoire se déroule en 2125. Le réchauffement climatique et la montée des eaux mettent en péril la terre. Un espoir pour la population le projet "New Earth Projet (NEP)", le voyage vers une nouvelle planète.
Cette incroyable entreprise est lancée par un milliardaire Arthur C Parker.
La majorité de la population est pauvre. Elle survit dans des bidonvilles flottants alors que l'élite profite d'une vie confortable sous le Dôme.
A New York les meilleurs élèves côtoient la même école. C'est ainsi qu'Isis issue d'un bidonville rencontre Orion un Intouchable et fils du puissant dirigeant du NEP. Leur amour naissant est menacé le jour où Isis est tirée au sort avec sa famille pour partir sur la nouvelle terre.
Le projet NEP est entouré de mystère. Orion va mener son enquête sur le fonctionnement du NEP. Il va découvrir une sinistre vérité.
Malgré de nombreuses obstacles il parviendra à sauver celle qu'il aime.

Bonne dystopie.

A partir de 13 ans.

Pierre (BM de Monéteau)

La Carotte et le bâton (Delphine Pessin)

note: 4Le harcèlement à l'école Cécile M. - 22 mai 2017

Emilie qui a 14 ans à la rentrée de septembre, entre en 3ème mais change de collège car ses parents ont déménagé.
Elle y fait la connaissance de Cloé qui devient sa meilleure amie. Emilie rencontre Barbara, la plus belle et plus populaire fille de sa classe qui deviendra sa pire ennemie. Progressivement elle va dresser toute la classe contre Emilie. Même Cloé n'osera pas s'opposer à Barbara par peur de représailles.
Pendant plusieurs mois Emilie endure ce harcèlement qui est un véritable enfer. Elle n'ose rien avouer à ses parents. Un jour elle parvient à se confier à l'amie de son frère Gabriel.
Ses parents font les démarches auprès du collège pour que cesse le harcèlement contre leur fille. La principale coupable est mise en cause.
Pour se venger elle va intensifier son emprise...
Douze ans après les faits, Emilie témoignera devant une classe de 3ème dans le collège où elle a vécu sa pire année.

Bon roman qui décrit et dénonce le mécanisme du harcèlement.

A partir de 14 ans.

Pierre (BM de Monéteau)

Blue Gold (Elizabeth Stewart)

note: 4Le poids du téléphone portable chez 3 adolescentes de 3 continents différents Cécile M. - 22 mai 2017

Trois adolescentes, trois continents et des destins mêlés autour de l'objet qu'est le téléphone portable.
Fiona ne pense qu'à avoir un smartphone depuis qu'elle a perdu le sien. Laiping, elle, doit quitter sa campagne pour rejoindre les villes industrielles qui épuisent les jeunes filles devant les machines pour fabriquer ces téléphones. Et Sylvie est victime de la guerre du coltan, produit indispensable aux appareils de nouvelles technologies et cherche à sauver le reste de sa famille en tentant d'immigrer. Elles vont voir leurs trajectoires se télescoper…

Un roman qui croise les voix et les regards pour nous présenter le prix de nos gadgets mais aussi la condition féminine dans le monde. L'auteur arrive à nous présenter trois réalités très différentes mais qui comportent toutefois des points communs. Chacune des héroïnes devra être forte pour survivre. Fiona doit vivre avec l'humiliation d'une photo trop vite postée, Sylvie avec le viol qu'elle a subi. Laiping cherche à améliorer la vie de sa famille quitte à mourir d'épuisement, Sylvie souhaite la sauver…
Chacune est émouvante, faible et forte à la fois, toujours courageuse.

A partir de 13 ans.

Evelyne, BM d'Aillant

Celle dont j'ai toujours rêvé (Meredith Russo)

note: 4Andrew et Amanda Cécile M. - 22 mai 2017

Amanda part vivre chez son père à Lambertsville afin qu'elle puisse s'épanouir, car jusqu'alors, elle était sujette à un « enfer ». Dès son entrée au lycée, elle se fait des amies, les garçons se retournent sur son passage, elle a un petit ami. Enfin, elle arrive à s'ouvrir aux autres, mais pas totalement, car Amanda, n'a pas toujours été « elle »…
Amanda est une jeune ado, qui a voulu être « elle-même ». Née garçon, elle est transgenre. Elle a voulu s'affirmer en tant que fille, mais a souvent été mise face au mépris, à la bêtise humaine. En se rendant chez son père, c'est un moyen pour elle de vivre enfin sa vie comme elle l'entend, et cela fut le cas, avant qu'une de ses amies ne la trahisse devant l'école tout entière…
Grant, est un garçon attendrissant. Dès l'arrivée d'Amanda, il se prend d'affection pour elle. Attentionné, sympathique, il a beaucoup de qualités.
La plume de Meredith Russo est fluide, très agréable à lire. J'ai passé un excellent moment avec ce livre. Une histoire intense, d'un sujet que l'on aborde peu, qui nous prend par les sentiments !

Evelyne, BM d'Aillant


Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental