Colybris89 - Le catalogue en ligne de la Bibliothèque Départementale de l'Yonne

La Bibliothèque Départementale

AccueilCritiques rédigées par Comité de lecture jeunesse

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Comité de lecture jeunesse

 

La plage dans la nuit (Elena Ferrante)

note: 5Quand Elena Ferrante écrit pour les enfants... Comité de lecture jeunesse - 20 octobre 2017

Captivée par le chaton que son père lui a offert, Mati a quitté la plage sans se soucier de sa poupée à demi ensevelie dans le sable. Dans la lumière dorée du couchant, celle-ci pressent les dangers de la nuit, de la marée, du cruel plagiste et de son râteau aiguisé. L’angoisse de l’abandon la talonne …
Une écriture superbe entretient un suspense douloureusement poétique jusqu’au happy end ! Un véritable coup de coeur !

Les jours pairs (Vincent Cuvellier)

note: 5179 histoires courtes Comité de lecture jeunesse - 20 octobre 2017

Au cours des 179 histoires illustrées qu’on peut lire en fonction des circonstances, des auditeurs, des envies, des humeurs nous découvrons des recettes originales, de quoi sont faits des animaux familiers, des choses…Des situations ordinaires de la vie jouissent soudain d’un point de vue insolite, curieusement réjouissant.
Sorte de soliloques de réflexions farfelues bourrées de pensées inattendues, et d’humour.

Les intrus (Bastien Contraire)

note: 4Cherchez l'intrus Comité de lecture jeunesse - 1 août 2017

Imagier original fait à partir du principe de l'intrus. A chaque page, une série d'animaux toujours avec les 3 mêmes couleurs : jaune, violet et brun + un intrus.
Avec une double page à la fin qui récapitule les intrus.

Prétexte à jouer, à parler, à découvrir. Pour les petits (environ 3 ans, voire 2 ans et demi).

L'ogre Georges et les bonbons roses (Arnaud Tiercelin)

note: 3Bon appétit ! Comité de lecture jeunesse - 18 juillet 2017

L’ogre Georges a perdu toutes ses dents. Mais comment va-t-il pouvoir manger des enfants ? Il essaie de les remplacer par des morceaux de sucre ou des arêtes de poisson, mais rien ne marche. Il décide de se déguiser pour aller faire des courses au supermarché. Arrivé dans le rayon bonbons, il voit des enfants qu’il aimerait bien dévorer mais il ne peut pas puisqu’il n’a plus de dents…
Un des enfants, qui n’a pas reconnu l’ogre, lui donne un paquet de bonbons et lui fait un bisou. L’ogre réussira à remanger… en les dessinant avec des bonbons.

L’histoire est originale, mais certaines images peuvent choquer les plus jeunes.

La boîte rouge (Carl Norac)

note: 4En selle ! Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Luna adore venir en vacances chez son Grand-père Maikan, qui est le seul Naskapi à vivre l'été dans un tipi éloigné du village. Le facteur en moto n'y passe qu'une fois par mois ; il vient d'apporter à Maikan une lettre de son vieil ami malade, pour qui il avait préparé un colis. Mais trop tard, le facteur est déjà reparti ; le grand-père confie la boite rouge à Luna qui va tenter de rattraper le facteur.
Commence une aventure périlleuse, à cheval , puis course à pied, à la nage... Mais Luna est déterminée à remplir sa mission, sans savoir quel est le contenu mystérieux de cette boîte. Ce parcours initiatique révèlera de belles qualités de courage, de confiance, d'amitié et une complicité exceptionnelle entre la petite héroïne et son grand-père.

Les illustrations en pleine page de cet album de grand format s'accordent bien au texte poétique, imprégné d'humanité.

Pour les 5-8 ans.

Musique pas bête (Nicolas Lafitte)

note: 4En avant la musique Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Une multitude de questions sur la musique (genres, instruments, compositeurs, interprètes, nouveaux styles, etc…) trouvent des réponses claires agrémentées de croquis humoristiques dans ce documentaire basique.

A partir de 7 ans.

La Rencontre du dernier espoir (Kelley York)

note: 5La vie est une bataille Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Vincent est un enfant abandonné qui est passé de famille d’accueil en famille d’accueil depuis l'âge de deux ans, jusqu’au jour où il se retrouve chez Maggie. Le jour de sa remise de diplôme du secondaire, il apprend qu'elle vient de mourir. Vincent se trouve seul à devoir gérer une vie à laquelle il n’était pas préparé.

Il s’inscrit alors sur le site "Suicide Watch" où les gens parlent de leur future mort qu’ils déclencheront, mais aussi de chose de la vie courante. Vincent s’y fait deux amis, Casper une ado de 17 ans qui est en phase terminale d’un cancer et Adam qui est complètement délaissé par sa mère depuis la mort de son père.

C'est un livre bouleversant sur la maladie, l’abandon et le désespoir que peut ressentir un ado. On passe d’une envie de mettre fin à ses jours à un besoin de se battre pour survivre.

A partir de 15 ans.

Jennifer, bibliothèque de Toucy

Les Sorcières du Clan du Nord
Le Sortilège de minuit (Irena Brignull)

note: 5La rencontre de Poppy et Clarée Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Poppy et Clarée sont deux filles qui n’auraient jamais dû se rencontrer. L’une vit avec son clan de sorcières, complètement coupé du monde actuel, l’autre se sent exclue de celui-ci.

Voici une très bonne histoire qui change des romans sur la sorcellerie en mettant au premier plan l’amour, l’amitié et l’amour parental. Roman très touchant, vivement la suite !

Jennifer, bibliothèque de Toucy

Passenger (Alexandra Bracken)

note: 4D'une époque à une autre Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Etta est une future violoniste professionnelle du XXIème siècle, Nicholas est un fils d’esclave du XVIIIème siècle. Ensemble, ils vont parcourir les époques et les siècles afin de retrouver un objet et de pouvoir sauver la mère d’Etta.

L'histoire est sympathique avec néanmoins quelques longueurs. C’est intéressant de passer d’une époque à l’autre et si les passages de description sont très longs, les scènes d'action sont très travaillées et donc très bien rendues.

Jennifer, bibliothèque de Toucy

Car boy (Anne Loyer)

note: 5La découverte du père Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

A la mort de sa mère, Raphaël est envoyé chez son père, un homme qu'il n'a jamais vu et qui travaille dans une casse de vieille voitures.
Pour Raphaël, c'est difficile de dialoguer avec cet homme bourru sans le moindre enthousiasme.
Il découvre l'existence de Mylène sa demi-soeur. Son charme ne le laisse pas indifférent. Il se lie d'amitié avec sa jeune voisine Katia, 8 ans qui est dans une chaise roulante. Mylène et Katia sont ses deux soleils. Raphaël trouve refuge dans les carlingues de voitures aussi cabossées que sa vie.

Coup de coeur pour ce roman sur le mal être, le deuil, les secrets de famille. Sa lecture est bouleversante et riche en émotions.

A partir de 15 ans.

Pierre, bibliothèque de Monéteau

Appuyez sur étoile (Sabrina Bensalah)

note: 5Le Cadeau d'Avril à sa grand-mère Comité de lecture jeunesse - 10 juillet 2017

Avril, 19 ans, vit dans une petite ville tranquille. Elle travaille comme coiffeuse à domicile. Son grand rêve est de devenir coiffeuse pour le cinéma.
Elle éprouve un grand plaisir à s'occuper de sa fidèle clientèle composée de sympathiques petites mamies parfois un peu sourdes mais toujours attachantes.
Le meilleur ami d'avril, c'est Tarik. Son rêve à lui, c'est d'ouvrir son premier kebab étoilé. Il travaille dur pour y arriver.
Avril aime ses parents divorcés et adore sa mémé.
Malheureusement on apprend que sa grand-mère a de nouveau un cancer. Elle sait qu'elle va mourir. Avril qui est bouleversée décide d'offrir à sa mémé adorée un au revoir digne de ce nom, elle qui rêve de voir les étoiles.

Un roman très touchant à partir de 12 ans.

Pierre, bibliothèque de Monéteau

Le Monophone (Elisabeth Zöller)

note: 4Un drôle d'instrument Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Mathilde, 10 ans vit seule avec sa mère. Dans son village arrive un curieux instrument le monophone. Le maire explique"qu'il parle d'une seule voix pour tous".
Au début les habitants sont ravis et même enthousiasmés par l'instrument qui diffuse de la belle musique d'importants messages.
Bientôt les roux sont priés de se présenter sur la place du marché, puis les myopes.
Où vont-ils ? Pourquoi ils ne reviennent pas ? Pourquoi les chemises noires qui montent la garde au près de l'instrument ne veulent rien dire ?
Mathilde elle aussi est ravie au début. Elle est contente de faire partie des brigades de jeunes. Mais progressivement elle se pose beaucoup de questions. Elle désire penser par elle même. D'ailleurs sa mère l'y encourage. Avec quelques amis et sa famille, elle va participer à un groupe de résistance qui s'organise afin de faire disparaître le monophone. Mission qu'ils vont réussir.
Les villageois réalisent qu'ils se sont fait bernés.

L'histoire fait réfléchir les enfants sur la liberté de penser sur le fait de suivre ou non un groupe et de penser par soi même.

A partir de 9 ans.

Pierre, bibliothèque de Monéteau

Baleine rouge (Michelle Montmoulineix)

note: 4Eliaz et la baleine Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Delphine est en vacances en Bretagne avec son père et l'amie de son père puisque ses parents sont divorcés. Elle souffre de l'absence de sa mère.
Delphine est irrésistiblement attirée par une femme étrange qui semble ne faire qu'un avec la mer. Elle rencontre alors Thomas. Désireuse d'en savoir plus, elle rencontre par l'intermédiaire de Thomas un vieil homme Léandre Billoux, un écrivain.
Delphine apprend par cet homme que cette étrange femme s'appelle Marina Le Goff. Les habitants du village la considère comme folle mais pas l'écrivain.
Il raconte à Delphine et à Thomas l'histoire d'un garçon de 11 ans Eliaz qui au début du XXème siècle pour subvenir aux besoins de sa famille embarque à bord du bateau de pêche "La Jeanne" en tant que mousse. Sur le bateau, il aura une vie dure mais fera une rencontre qui va bouleverser sa vie.

Un roman d'aventure lyrique et écologique sur la relation entre un garçon et une baleine.

A partir de 12 ans.

Pierre, bibliothèque de Monéteau

Loup gris et la mouche (Gilles Bizouerne)

note: 5Attention à ce que vous avalez ! Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Quoi de plus naturel que d’avaler une mouche qui vient « agacer » la quiétude d’une sieste ? Loup gris était loin d’imaginer les conséquences infernales que cette déglutition allait lui coûter.
Un plaidoyer pour le végétalisme ? Sorcellerie des régimes alimentaires ?

Bourré d’humour et de suspense, c’est un petit chef d’œuvre pour l’alliance irrésistible entre le texte et l’illustration.
Petit coup de cœur, à partir de 5-6 ans.

La vache de la brique de lait (Sophie Adriansen)

note: 4La vache est-elle dans la brique de lait ? Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Comme toute boîte de conserve qui affiche son contenu réel, la brique de lait contient-elle une vache en réduction ? Le garçon se propose d’investiguer et faire coïncider ses observations avec ses déductions. Ce n’est pas sans pertinence !

A partir de 5 ans environ.

Le Lien du faucon (Delphine Laurent)

note: 4La fauconnerie, au delà des siècles Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Mélissandre est stagiaire pour trois mois à la Volerie des rapaces du château de Kratzberg, où elle espère se former pour devenir maître fauconnier tant elle est fascinée par ces rapaces. Mais son job se limite à des tâches subalternes : nettoyer, préparer la nourriture des oiseaux, guider les visiteurs. Cependant on lui donne la responsabilité de la cage de Gemma "la Vieille", un faucon pèlerin, qui ne fait pas de spectacle, mais chasse librement le jour et rentre le soir dans sa cage. Des liens particuliers se tissent entre l'oiseau et la jeune fille qui découvre un carnet d'affaitage de Gemma, daté de 1735, rédigé au quotidien par Louis Arthur Designy, fauconnier et veneur du Duc de Kratzberg. Trois cents ans après, ce carnet d'entraînement d'un rapace est très utile pour la jeune débutante, qui, par magie, va entrer en contact avec le jeune Louis. Pour que le temps s'efface, que la magie opère, ils doivent être tous les deux dans le même lieu, les mains sur le corps de la fauconne Gemma. Ils vont apprendre à se connaître et s'aimer.
Cet amour fusionnel incroyable défie les années et la mort. Le romanesque est à son comble, avec le personnage de Thomas, qui remet à Mélissandre une lettre de Louis, qui lui était destinée depuis des siècles ... Le récit alterne les chapitres sur Mélissandre d'aujourd'hui, sur Louis fauconnier du 18e siècle et sur Thomas, sportif du 21e siècle.

Un roman agréable à lire, où se mêlent réalité et fantastique, une manière de vivre par delà les siècles.

Pour les 12 -15 ans.

Marie-Claude

Je ne sais pas (Marie Colot)

note: 4Le mutisme de Clara Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Au milieu de la nuit, Clara a assisté, de sa fenêtre, à l’agression d’une jeune femme. La police et sa mère qui tentent d’obtenir des informations, ne parviennent pas à la faire parler. Ce drame est l’occasion de faire ressurgir en elle ses inhibitions, son indéfectible culpabilité et les blocages auxquels la disparition de son père et les non-dits de sa mère participent. Où l’on découvre aussi les vertus libératrices de quelques mots de tendresse.

Un petit livre dense à partir de 13 ans.

Yvonne

Gustave & Céleste (Anne-Gaëlle Balpe)

note: 4Envol astral en vue Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Parce qu’Iréna lui a prédit la rencontre proche avec un extraterrestre, Céleste se consacre à la construction d’une cabane et d’un vaisseau spatial dignes de le recevoir. Gustave, un garçon de son école qui a toujours la tête dans les étoiles, se prend au jeu. Nul doute, tout est prêt pour un envol astral.

L’humour et l’imagination se conjuguent habilement pour rendre ce petit livre à suspense très attractif.

A partir de 8 ans.

Yvonne

La Princesse de la serpillière (Susie Morgenstern)

note: 4Une princesse qui a une passion Comité de lecture jeunesse - 6 juillet 2017

Dans la vie, ce qui ravit Pivoine, une vraie princesse, c’est de peaufiner le ménage et de ranger avec minutie toute chose. Au désespoir de ses royaux parents qui mésestiment ces basses œuvres dégradantes ! Pourtant, ils n’hésitent pas à la solliciter lorsqu’ils égarent clés, lunettes, portable, dentier et même fortune. Intelligente, la princesse saura ménager leur susceptibilité tout en satisfaisant ses intimes ambitions.
Humour et bon sens viennent corriger, ici, l’idéal « poupée-Barbie »des magazines.

A partir de 8 ans.

Yvonne

Gulistan (Sa'adî)

note: 3Voyage en Orient Comité de lecture jeunesse - 4 juillet 2017

"Gulistan, le jardin des roses" ou "l'empire des roses", est une oeuvre persane du 13e siècle, considérée comme un texte classique de la littérature orientale. Ici ce bel album est un recueil de 14 poèmes en prose, petits contes moralisateurs ou brèves fables. Chaque conte se termine par une courte sentence, un adage à méditer. Les thèmes principaux concernent l'éducation, les sentiments, l'amour, la liberté, les vertus de l'expérience, le respect du maître, les avantages de la modération et du silence.

Ce texte poétique, empreint de sagesse, où se mêle un peu d'humour, est imprimé en petits caractères, (c'est dommage ), dans des bandelettes étiquetées , sur des fonds décorés de motifs floraux, arabesques aux tons doux. Les illustrations contribuent ainsi à nous plonger dans l'univers raffiné de l'Orient médiéval.

Le roi et le premier venu (Alain Serge Dzotap)

note: 4Comment être un vrai roi ? Comité de lecture jeunesse - 4 juillet 2017

Alors qu'il régnait paisiblement sur la brousse, le lion décide un jour d'être un VRAI roi autoritaire, capable de faire trembler tout le monde. Sans réfléchir, il s'adresse au premier venu,"qui passait par là", une hyène, qui lui conseille de construire un cachot, où il emprisonnera ceux qui ne respecteront pas la liste des choses interdites ; ainsi il ne sera plus un roi de rien du tout. En appliquant à l'extrême les nouvelles lois inventées par le Premier venu, c'est le règne de la terreur, de la désolation. Le véritable maître n'est plus le roi lion, mais son habile conseiller, le Premier venu.

Cet album fait réfléchir sur les excès de l'autorité, le despotisme, la délation, les jugements arbitraires. Les illustrations nous plongent dans la brousse avec ses animaux sauvages, aux allures si expressives ; la peinture du lion est magistrale.

Pour les 6-9 ans.

Funambule (Jack Sendak)

note: 4Au-delà du chapiteau... Comité de lecture jeunesse - 4 juillet 2017

La petite Flora est une enfant de la balle ; elle ne connaît que le milieu du cirque. Un jour elle voulut savoir ce que faisaient les gens du dehors, quand ils n'étaient pas au spectacle du cirque. Elle devra chercher toute seule. Une nuit elle se glisse hors du chapiteau, s'émerveille du mystère des rues du village. Avec une longue corde fixée entre deux grands arbres, la petite funambule a le projet d'observer de là-haut les gens, quand le village s'éveillera. Mais elle est très déçue par ces passants, tous semblables, dont elle ne voyait que le crâne. Fatiguée après une journée perchée sur sa corde, elle descend et découvre enfin les visages tous différents, intéressants comme les gens du cirque.

Le texte, d'une grande sensibilité, éveillant l'imaginaire autour du cirque, du mystère de la nuit, est paru en 1957, illustré par le frère, Maurice Sendak, dont on retrouve la beauté du dessin et des pastels.

Dessine-moi un petit prince (Michel Van Zeveren)

note: 4Laissons aller notre imagination créative ! Comité de lecture jeunesse - 13 avril 2017

Incité à dessiner un petit prince comme tout le monde, petit Mouton se sent dépourvu de dons reproductifs. Sa mère sollicitée lui propose de dessiner ce qu’on ne voit pas. Alors là Petit mouton trouve dans son imagination une infinité de choses. Serait-il soudain devenu le super peintre abstrait de sa classe ?

A partir de 5-6 ans.

N'oublie pas ton chapeau (Simon Philip)

note: 4Drôle de fête ! Comité de lecture jeunesse - 13 avril 2017

Comment aller à une fête chapeautée sans chapeau ? Tout dans cet album consiste à surmonter les obstacles qui s’accumulent devant la réalisation du projet. Logique, fantaisie, couleurs sont de mise pour parvenir au happy end.

A partir de 5 ans.

Bonhomme (Sarah V.)

note: 4Comment se sent-on quand on est sans abri ? Comité de lecture jeunesse - 13 avril 2017

Un texte minimaliste et des lavis dans la grisaille pour mettre en scène les 24 heures d’un "bonhomme" sans abri, livré au froid et à la faim, au sein d’une ville peu propice à l’accueil. Ignoré ou rejeté par les habitants il ne partage qu’avec les animaux auxquels il finit par ressembler.

Un livre sensible, qui nécessite des échanges avec un adulte.

A partir de 5 ans.

Papa, pourquoi t'as voté Hitler ? (Didier Daeninckx)

note: 4Un album fort instructif Comité de lecture jeunesse - 13 avril 2017

En 1933, Rudi assiste à la seule dispute qu’il n’ait jamais entendue entre ses parents. Elle a pour objet le choix de députés. L’arrivée de Hitler au pouvoir et du parti nazi marque une période de répression féroce contre les opposants de tous ordres. Bientôt la dictature s’installe et la guerre mènera le peuple allemand à sa propre perte. Alors Rudi interroge son père !

Un catalogue implacable des exactions du régime nazi au plus près d’un peuple allemand qui s’était laissé séduire.
Très explicite et très sombre mais fort instructif !

A partir de 9 ans.

Le mystère des Nigmes (Claude Ponti)

note: 5Un grand Ponti ! Comité de lecture jeunesse - 13 avril 2017

Une méga catastrophe afflige le petit monde des souris archivistes. En moins de temps qu’il n'en faut pour le dire, textes, phrases, mots et lettres ont complètement disparu de leurs ouvrages. Les plus hautes instances scientifiques et les moyens les plus rudimentaires sont convoqués pour investiguer. Depuis les tréfonds d’une poubelle jusqu’aux plus récentes créations de l’imaginaire extraterrestre, la horde inquisitrice se répand.

Encore une fois Claude Ponti nous entraîne dans un délire de mots valises, de voyages insolites, d’aventures surnaturelles, dans une explosion de couleurs tout à la résurrection et la gloire de lire, lire, lire…

Le pépé de mon pépé (Noé Carlain)

note: 4Un peu de généalogie... Comité de lecture jeunesse - 7 avril 2017

Cet album regroupe deux histoires déjà parues séparément.
A la question de Nathan, "Dis, Pépé, est-ce que toi aussi tu as eu un pépé ?", le grand-père raconte les exploits de ses ancêtres, en remontant le temps, imaginant des portraits d'hommes remarquables, valeureux : comédien, pirate, grand chevalier, inventeur génial prénommé Léonard, ... jusqu'au Pépé préhistorique. Quel arbre généalogique imaginaire ! Mais comment imaginer les futurs arrières-arrières petits enfants de Nathan ?
Dans la seconde histoire, c'est une petite fille , qui interroge sa Mémé toute ronde et sa Mamie longue et fine. En alternance, elles vont évoquer leurs aïeules, deux styles différents, aussi admirables pour leur courage , leur audace, des dispositions naturelles transmises à leurs petites filles. Ce duo de mémés est illustré avec humour, fantaisie , dans le même esprit que dans le premier titre.

Un album bien équilibré, dans un style vif , enjoué.
A partir de 4 ans.

Mon drôle de cheval (Didier Lévy)

note: 4En selle ! Comité de lecture jeunesse - 22 mars 2017

En Mongolie, tout le monde a un cheval, sauf le père de notre jeune narrateur qui a un taxi-bus équipé pour transporter les touristes. Le garçon rêve de posséder un cheval bien à lui ; il décide d'en fabriquer un. Aidé de sa grand-mère, il récupère des matériaux chez un ferrailleur, recycle des ustensiles ménagers, conçoit toute une machinerie ingénieuse . Finalement il réalise une sorte de cheval-robot, appelé Tom, capable de marcher, galoper , suscitant la curiosité des chevaux sauvages qui s'approchent de plus en plus souvent. Un soir, l'un d'eux est blessé ; il se laisse soigner par la grand-mère. En reconnaissance, les chevaux avec Tom interviennent pour dépanner le taxi-bus.

Illustrée de vastes et splendides décors, cette histoire se pare de merveilleux pour les jeunes lecteurs. Les personnages et les chevaux semblent moulés, sculptés, comme les figurines des jeux d'enfants.
A partir de 5 ans.

Le roi bébé (Kate Beaton)

note: 4La tyrannie des bébés Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

Tous les regards convergent sur lui et le Roi Bébé se prête volontiers aux sollicitations des adultes. Tant que ceux-ci subviennent à ses multiples besoins et exigences, il fait de ses parents des esclaves stylés jusqu’à l’épuisement. Mais attention, une monarchie peut en susciter une autre !
Adéquation parfaite entre un texte suggestif et une image explicite.

Album amusant.

Yvonne

Au secours, un monstre ! (Francesco Pittau)

note: 4Que cache le monstre ? Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

Certains l’affrontent les yeux grands ouverts, d’autres osent à peine le regarder ou se bouchent les yeux. Ses énormes tentacules provoquent chez tous une telle panique qu’elles induisent un réflexe de fuite que seul un obstacle insurmontable pourrait arrêter. C’est alors qu’on peut s’attendre aux pires atrocités ou aux meilleurs des délices…

Voici l’occasion de se faire un peu peur !

Yvonne

Les Palsou (André Bouchard)

note: 5Le rêve de la marmite Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

Les Paslsou, comme leurs voisins d’infortune, n’ont qu’un objectif dans la vie : trouver de quoi manger !!! Les restes des nantis, les poubelles des super marchés et la débrouille pourvoient chichement à leurs besoins essentiels. Mais, quand, à la veille de Noël, leur père déniche une grande marmite, il ne leur est pas interdit de rêver. Dans ce paysage de désillusions, un miracle pourrait-il surgir ?
Un conte de Noël super réaliste qui montre sans détour mais avec jovialité des situations malheureusement trop fréquentes.

Un petit coup de cœur !

Yvonne

Oeuvre non trouvée

note: 5Petit Loup va avoir une petite soeur... Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

Une douzaine d’occasions pour Petit Loup et ses parents d’échanger des points de vue ou de philosopher sur la naissance de la petite sœur Loula et de l’implication des uns et des autres dans cet événement.
Beaucoup de fraîcheur,de naïveté, d’humour, dans ces propos pleins de pertinence,qui se dégustent avec bonheur.

A partir de 8 ans.

Yvonne

Macha ou L'évasion (Jérôme Leroy)

note: 5Savoir tirer les leçons du passé Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

Nous sommes en 2100. Depuis 4 générations, le Monde de la Douceur offre un havre de paix d’où sont exclus les travers d’un consumérisme effréné, d’une violence associée au tout sécuritaire et d’une pollution galopante.
Pour ne pas reproduire les erreurs qui ont mené le monde du passé à sa fin, trois jeunes viennent cueillir le témoignage de Macha, 107 ans, qui se plie à retracer les violences du début du 21 ème siècle auxquelles elle a voulu échapper.
Roman d’anticipation dans lequel le monde « idéal » n’est qu’esquissé alors que celui fui par Macha (similaire par son actualité au nôtre) met en lumière tant sur le plan familial que social ou politique un climat de suspicion, de renfermement, d’exclusion, de deuils et de révoltes durement réprimées.

Un récit fort, accessible à partir de 13 ans.

Yvonne

Marcel et le nuage (Anthony Browne)

note: 4Vaincre son angoisse Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

C’est d’abord indiscernable et il pense que la proximité des gens va détruire cette vague d’appréhension que Marcel éprouve à être suivi par un nuage. Mais sans qu’il sache définir et son objet et ses raisons, la panique d’être pris pour cible devient insupportable. Comment parviendra-t-il à vaincre cette angoisse irrationnelle ?
La minutie du dessin et la justesse des expressions donnent au suspense une intensité particulière que fort heureusement un peu de lucidité finit par apaiser.

Yvonne

L'Amour, le Japon, les sushis et moi (N.M. Zimmermann)

note: 4Déménagement au Japon Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

Lucrèce déménage au Japon : sa mère a obtenu le poste de ses rêves là-bas et elle n'y voit pas d'inconvénient.
Tandis que sa mère s'enthousiasme pour tout et que son petit frère joue le bourreau des cœurs à la garderie, Lucrèce peine à trouver sa place. Elle ne parvient pas à se faire des amis et le club des amateurs de sushis auquel elle s'est inscrite ne tient pas vraiment ses promesses. Mais lorsqu'elle découvre, dans le local poubelle de son immeuble, un sac rempli de partitions de grande valeur, c'est le début pour Lucrèce d'une enquête qui pourrait bien se terminer par une histoire d'amour…
On découvre un peu le Japon, quelques fêtes, un petit aperçu de la gastronomie, du système scolaire et aussi la très grande pudeur des Japonais. Cette découverte se fait à travers les yeux de Lucrèce, donc, avec sa culture française.

A partir de 13 ans.

Evelyne, BM d'Aillant

Esther (Sharon E. McKay)

note: 4La difficile condition d'Esther Comité de lecture jeunesse - 4 janvier 2017

Le roman débute en 1738, à Québec, en Nouvelle-France, par l'arrestation d'un jeune garçon, Jacques La Fargue, embarqué depuis La Rochelle sur le navire Saint-Michel. Il est accusé à tort d'escroquerie aux jeux de cartes. L'interrogatoire aboutit à la révélation qu'il s'agit d'une fille de 17 ans, qui se cache sous les vêtements masculins. Elle se nomme Esther Brandeau. Démasquée elle décide de dire la vérité, elle est juive. Commence alors le récit des aventures d'Esther, depuis ses 14 ans, où elle doit quitter sa famille pour un mariage arrangé par son père. Mais son bateau fait naufrage ; elle est secourue par un jeune marin, Philippe, qui l'introduit dans une maison bourgeoise, comme domestique. La patronne se charge de son éducation, lui apprend les bonnes manières, lui change son prénom, Esther devient Camille destinée à devenir courtisane. Quand elle comprend les servitudes de la condition de courtisane, elle s'enfuit habillée en homme et se fait appeler Pierre.
Pendant trois années, elle vit en travaillant très dur, cachant son identité, son attachement à ses convictions juives. Elle est habitée par le désir de revoir Philippe qu'elle retrouvera par hasard, plusieurs fois. après avoir exercé divers petits métiers, elle embarque enfin sous le faux nom de Jacques La Fargue pour la Nouvelle France, où elle est stoppée.
Riche en rebondissements, ce roman d'aventures se lit avec intérêt pour le fond historique de l'époque du 18° siècle ; on est plongé dans l'atmosphère des ports, des docks. On peut ressentir l'état de pauvreté, le confinement du peuple juif maltraité et méprisé.
L'héroïne Esther est douée d'une force de caractère exceptionnelle, d'un courage hors du commun pour affronter les épreuves de sa vie d'errance, les contraintes de sa condition féminine , sa capacité à endosser les différents profils masculins pour mieux agir libre. Sa générosité, son empathie pour les pauvres et les faibles complètent le portrait d'Esther Brandeau qui aurait existé, selon les références retrouvées dans les Archives nationales de Paris.

Pour ados à partir de 14 ans et jeunes adultes.

Marie-Claude

L'Arbre et le fruit (Jean-François Chabas)

note: 5La maltraitance, un sujet tabou Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

L'histoire se déroule en 1980 à Portland aux Etats-Unis. Jewel Fairhope n'a que 7 ans mais cela fait déjà deux ans que son père l'insulte et la bat. Avec le temps, elle a appris à détecter les humeurs de son père et les signes annonciateurs de violence.
Heureusement il ne touche pas à sa petite soeur adorée, Esther 5 ans.
En revanche, Grace, leur mère subit les mauvais traitement de son mari depuis des années. Complètement à bout, elle part pour Mockingbird, un hôpital psychiatrique.
Les chapitres alternent les voix de Jewel et de sa mère. Grace,petite, menue et sportive enseignait l'océanographie à l'université.
Quand elle a épousé son mari, il semblait avoir toutes les qualités.
Comment deviner qu'un être pervers se cache sous une couche de respectabilité ?
A l'hôpital, Grace se gave de médicaments pour oublier ce secret honteux qu'elle n'ose dévoiler: elle est une femme battue par son mari.
Des sauts sucessifs dans le temps permettent de voir grandir Jewel dans cette famille décomposée. Sera t-elle comme sa mère, condamnée à être une femme victime de maltraitance ?
Heureusement, elle rencontre dans le cadre de la boxe un éducateur droit et digne de confiance qui lui permettra de se reconstruire.

Un roman court et intense pour sensibiliser au fléau de la maltraitance conjugale et familiale.

Coup de coeur, à partir de 15 ans.

Pierre, BM de Monéteau

Très vite ou jamais (Rita Falk)

note: 5Entretenir le lien malgré l'épreuve Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Jan, 21 ans, raconte dans ce récit épistolaire son travail au " Nid de coucous", la clinique psychiatrique où il effectue son service civil.
Il y décrit aussi les épreuves qu'il traverse au côté de son meilleur ami Nils, tombé dans le coma à la suite d'un accident de moto.
Ces lettres, il veut les remettre à Nils losrqu'il sortira de l'hôpital mais l'état de son ami ne s'améliore pas. Pour ses parents, ses amis, son amoureuse, le voir végéter est de plus en plus insupportable. Seul Jan croit encore à la guérison de son ami.

Coup de coeur pour ce roman où Rita Falk livre un récit touchant et plein d'humour sur la maladie, la mort et le deuil qui se meut au fil des pages en un hymne à la force de la jeunesse et à la beauté de la vie.

A partir de 15 ans.

Pierre, BM de Monéteau

Ma Fugue chez moi (Coline Pierré)

note: 4Fugue à domicile Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Anouk, 14 ans, constate qu'une fois de plus sa mère, climatologue sur l'île du Spitzberg en Norvège, ne sera pas là pour Noël.
Elle ne supporte plus d'être humiliée au collège surtout par son ex meilleure amie Marina.
Pour toutes ces raisons, elle décide de fuguer.
Mais pour aller où ? Pourquoi ne pas se cacher dans le grenier chez elle en faisant croire à une fugue ?
C'est finalement ce qu'organise Anouk.
Mais elle n'avait pas prévu que de sa cachette, elle serait le témoin de l'inquiétude de son père et de sa soeur Béna et du brusque retour de sa mère.....

Un roman original et tendre à partir de 12 ans.

Pierre, BM de Monéteau

L'Histoire perdue (Meritxell Marti)

note: 4Naissance d'un album Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Un récit que l'on suit au fil de sa construction sur des doubles-pages et un dialogue qui s'établit entre la narratrice et son illustrateur. Alors qu'à gauche de la page, s'inscrit le récit, sans cesse contredit par l'illustration, s'écrivent à droite les réactions de l'auteure de plus en, plus exaspérée de devoir sans cesse réajuster et adapter son récit à une illustration qui lui échappe au point d'abandonner la partie à l'illustrateur qui poursuit seul l'histoire avant que l'auteure, sollicitée de nouveau, n'y mette un point final. Une histoire écrite à deux mains somme toute.

Grand intérêt pour cette histoire pleine de rebondissements et cet album écrit à deux, joliment illustré. Un moyen d'aborder la participation de chacun dans l'élaboration d'un album.

Joëlle

Trompette, petit dinosaure au grand coeur (David Bedford)

note: 5Un doudou rustine Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Trompette est un petit dinosaure qui ne se sépare jamais de son doudou. Un jour, une énorme créature, Pelote, tombe du ciel, sa mongolfière étant trouée. Trompette passe la journée avec Pelote et partage tout avec lui mais le soir venu il faut bien se rendre à l'évidence, Pelote ne pourra repartir et rentrer chez lui que si Trompette accepte de se séparer de son doudou, la seule chose qui convient pour réparer la mongolfière. C'est un sacrifice auquel Trompette se résout et il en sera récompensé en recevant en échange l'écharpe préférée de son ami qui deviendra le nouveau doudou de Trompette.

Une belle histoire d'amitié entre deux animaux attachants, très dissemblables, qui ont besoin l'un de l'autre et partagent le même attachement pour un doudou, dont ils parviennent néanmoins à se séparer lorsque cela s'avère nécessaire. Un monde de douceur enfantine que l'on doit un jour quitter, comme son doudou, sans brutalité. Un album qui aidera certainement certains enfants à passer ce cap de la séparation.

Joëlle

La Révolte des cocottes (Adèle Tariel)

note: 5Les poules peuvent avoir des dents ! Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Charlotte, à la tête des quarante poules de la basse-cour du Grand Foin mène la lutte pour que le travail soit réparti équitablement entre poules et poulets et remet en cause un système défendu par le grand chef Hadoc, qui veut que de tout temps les poules travaillent alors que les poulets se prélassent. Hadoc n'entend pas changer les choses et ne reconnaîtra la justesse de ces revendications que lorsque « les poules auront des dents » ce qui ne manquera pas d'arriver car Charlotte n'est pas « une poule mouillée » et n'abandonnera pas la partie.

Album haut en couleur qui porte avec justesse, humour et finesse des revendications égalitaires entre filles et garçons, servi par de belles illustrations et ponctué d'expressions avec le mot « poule » qui traduisent un état d'esprit couramment répandu. Une lutte à laquelle on participe avec d'autant plus de bonheur qu'elle est menée intelligemment.

Joëlle

Quel vilain oiseau ! (Sean Taylor)

note: 5Prise de pouvoir ! Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Quand on est un oiseau, il y a un quelquechose qu’il faut absolument faire.
Survoler une ferme, repérer un gros taureau...
et l’éclabousser d'une énorme crotte !
S'en amuser sur d'autres animaux jusqu'à ce que ...

Un vrai coup de cœur, donc, que ce vilain oiseau-là !

A partir de 2 ans.

Evelyne, BM d'Aillant

Trois petits chats (Claude Helft)

note: 4La famille Chat Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Trois petits chats, ce sont dix histoires mignonnes et drôles mettant en scène un trio de chats : Un, sa sœur Deux et le petit dernier Trois. Ensemble, ils se chamaillent, se bagarrent même, et rêvent à de folles aventures, toujours dans la bonne humeur. Pour l’instant, ce sont d’adorables petits chatons, mais ils grandiront un jour alors il faut bien que jeunesse se fasse !

A partir de 4 ans.

Evelyne, BM d'Aillant

Je ne suis pas un loup (Sophie Lescaut)

note: 4Loup ou dinosaure ? Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Un petit garçon se raconte beaucoup d’histoires et se prend pour un tricératops au réveil. Mais il va devoir s’habiller manger son petit déjeuner et aller à l’école où la maîtresse va lire un livre sur … les dinosaures !

Dès 4 ans.

Evelyne, BM d'Aillant

Les Disparues de Pumplestone (Audren)

note: 4Qui est Tiffany-Claire ? Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Comme chaque année le camp de Pumplestone ouvre ses portes aux jeunes adolescents en quête d'aventures et passionnés de nature. Ce camp situé en Angleterre, au bord d'un lac est propice pour se ressourcer et lâcher prise sur la technologie d'aujourd'hui. Là-bas, pas de téléphone, ni d'Internet, c'est une immersion totale avec la nature. 
Cela fait 5 jours que le camp est ouvert, lorsque la jeune Tiffany-Claire disparaît. Ce qui provoque l'effervescence au sein du groupe d'ados et la panique chez les moniteurs. Très vite les recherches commencent, mais quand la police arrive pour interroger les membres du camp, aucun avis n'est cohérent. Les réponses divergent. Certains voient en Tiffany-Claire une jeune fille d'à peine 13 ans, d'autres la pensent plus âgée. Certains disent qu'elle mesure 1m70, alors que d'autres prétendent qu'elle ne dépasse pas le mètre cinquante... bref, personne n'est d'accord sur sa description ! 
Pire encore, elle n'est même pas fichée en tant que pensionnaire. 
Mais alors que l'inspecteur Ramjay assigné sur cette enquête perd patience, on retrouve sur les berges du lac une jeune fille, venue de nulle part, trempée jusqu'à l'os. Coïncidence ou non ? Elle dit s'appeler Tiffany-Claire. Pourtant, tous sont formels : ce n'est pas la même jeune fille. 
Quelle que soit l'explication, l'inspecteur et les enfants du camp sont bien décidés à résoudre cette énigme...
Enquête surprenante pour les plus jeunes avec du surnaturel en plus et les personnages, à l'instar de Zoé, sont craquants et leur vivacité donne du pep's au récit. 

Dès 10 ans.

Evelyne, BM d'Aillant

La Conspiration d'Anubis (Alain Surget)

note: 4Le Masque du dieu Anubis Comité de lecture jeunesse - 3 janvier 2017

Un jeune garçon, Khéty, apprenti scribe, assiste à une effraction dans la salle des archives de la bibliothèque. Le gardien aurait dû être là mais il est découvert mort le lendemain. Le voleur portait un masque du dieu Anubis et Khéty va chez le juge de la ville Opé mais c’est à sa fille Iseth qu’il se confie. Une conspiration contre le pharaon Ramsès III est en cours mais Khéty pourra compter sur l'intelligence et la fougue de Iseth, pour résoudre cette enquète. Les malédictions contre le règne de Ramsès s'enchaînent et l'emprise des comploteurs, cachés derrière de mystérieux masques du Dieu funéraire Anubis, est de plus en plus difficile à contrecarrer.
J’ai aimé cette lecture qui nous plonge dans l’histoire de l’Egypte au temps des pharaons avec les yeux des deux enfants.

Evelyne, BM d'Aillant

Cherche et trouve (Laura Ljungkvist)

note: 5Bel univers Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Dans ce livre-jeu, les enfants pourront rechercher de multiples animaux cachés dans un univers multicolore.
Simple et très agréable, il est destiné aux plus petits.
C'est un coup de cœur !

A partir de 2 ans.

Violette, BM d'Auxerre

Au secours, la baby-sitter arrive ! (Anke Wagner)

note: 4Belle soirée avec la baby-sitter Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Papa et maman préviennent leur petit garçon que demain ils ont prévu de sortir et qu'ils
ont engagé une baby-sitter pour le garder.
A partir de ce moment là, Théo et son fidèle doudou imaginent le pire. Comment sera cette
personne ? Une mamie très stricte qui oblige à manger des légumes verts ou un maniaque
du ménage ...
Lorsque, enfin arrive Ella, les craintes de l'enfant disparaissent. Sa baby-sitter sait inventer toutes sortes de jeux et fait passer à Théo une soirée merveilleuse qu'ils souhaitent tous les deux renouveler.
Cet album aborde les angoisses des petits et les aidera à grandir.

A conseiller à partir de 3 ans.

Violette, BM d'Auxerre

Billy Jumpy, roi des pirates (Hubert Ben Kemoun)

note: 5Un petit garçon et son pirate imaginaire Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Un petit garçon raconte son amitié et sa complicité avec un pirate, son compagnon
imaginaire. Ensemble, ils partagent tout, n'ont pas de secret l'un pour l'autre et vivent de
folles aventures. La tendresse a aussi sa place dans leur relation.
Ce petit garçon se retrouve sans doute dans ce personnage inventé. Aussi aimerait-il ne pas
se laver les dents, ne pas ranger sa chambre, ...
Cet album nous invite à l’imaginaire et plaira à nos petits lecteurs aventuriers.
Un coup de cœur !

A partir de 4 ans.

Violette, BM d'Auxerre

Une Journée en Antarctique (Ella Bailey)

note: 4Les animaux de l'Antarctique Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Ce documentaire façon album nous permet de découvrir la vie d'un petit manchot. De
nombreux animaux de l'Antarctique sont présentés à travers de belles illustrations.

Cet album/documentaire est à conseiller, il est simple et très instructif.

A partir de 3 ans.

Violette, BM d'Auxerre

Mystère en Irlande (Roger Judenne)

note: 4Que faire du cottage ? Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Collégienne de 12 ans, Colleen n'aime pas entendre les disputes de ses parents, au sujet de la maison de sa vieille tante décédée. Son père voudrait vendre ce cottage, alors que sa mère a le projet de le transformer en B&B . L'adolescente va régulièrement dans la vieille maison pour nourrir le chat et se souvenir de la vieille dame qu'elle adorait et qui lui avait appris à jouer de la flûte irlandaise. Un jour elle y perçoit une présence, puis un homme fuyant, enfin son vieil oncle s'y fait agresser. Un touriste français est lui aussi très attiré par cette maison qu'il veut acheter en faisant des propositions de plus en plus faramineuses, insistant pour conclure rapidement la transaction ; et on retrouve son corps en bas de la falaise. Pourquoi cet assassinat lié sans doute au vieux cottage qui cache un secret de grande valeur ?
L'intrigue policière est intéressante, ménageant un suspense contrôlé. Le dénouement est bénéfique pour la famille de l'adolescente, grâce à ses qualités d'observation et la ténacité de ses investigations. A travers ce roman, on ressent bien l'atmosphère irlandaise, le style de vie , l'importance de la musique et de la danse qui animent les soirées en famille ou au pub.

A partir de 10 ans.

Marie-Claude

Petite pépite (Nada Matta)

note: 4Une petite fille exceptionnelle Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Une maman veut acheter une robe, des chaussures, un jeu, pour sa fille de neuf ans, qui parait n'avoir que six ans et ne sait pas lire. Au fil pages, le jeu de questions-réponses révèle que cette enfant est particulière, qu'elle semble vivre hors du temps, qu'il faut s'en approcher pour découvrir en elle un univers différent un peu magique. La magie opère quand elle danse, robe et longs cheveux voltigeant autour d'elle , petite fée ? Petit lutin ? Sur fond blanc ou gris, les illustrations sont des portraits peints de l'enfant " tellement concentré dans l'instant , que son corps est expression" selon la narratrice , dans la postface. Si le texte principal , destiné aux enfants, est simple et court, l'auteur écrit la dernière page pour les adultes, un long texte, dense, émouvant, véritable déclaration d'amour à sa fille trisomique. Elle témoigne de ses difficultés au début , des étapes de rejet, sa peur de ce petit être différent ; elle a mis du temps à s'approcher, pour finalement découvrir une petite pépite d'or.

Marie-Claude

Le Cauchemar Edgar Poe (Polly Shulman)

note: 4Manoir hanté par ... des personnages littéraires ! Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Au lycée, Susannah est surnommée "Sukie la bizarre". Elle vient d'emménager dans le manoir de sa grand-tante, réputé hanté. Elle est constamment suivie par le fantôme de sa soeur Kitty, décédée des suites d'une maladie.
Depuis ce drame, ses parents ont perdu leur emploi.Voilà pourquoi ils se sont installés chez la grande tante.
Pour survivre, ils doivent vendre des objets au marché aux puces. Un jour qu'elle y aide ses parents, elle fait la connaissance de deux jeunes Elizabeth et Andras qui sont intéressés par son vieux balais puisqu'ils travaillent aux dépôt d'Objets empruntables de la ville de New York.
Cette extraordinaire bibliothèque n'accueille que des objets ayant un jour marqué l'histoire de la littérature.

Après "La Malédiction Grimmm" et "L'Expédition H. G. Wells", Polly Shulman nous offre un bel hommage à la littérature fantastique et d'horreur.

A partir de 14 ans.

Pierre, BM de Monéteau

Les Yeux du dragon (Stephen King)

note: 5Réédition d'un Stephen King incontournable ! Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Au royaume de Delain règnent le vieux roi Roland et sa douce et belle reine Saska qui mettra au monde deux enfants. Elle meurt lors de l'accouchement du second. Les deux fils sont très différents : Peter, l'aîné, est courageux, beau et honnête. Thomas, le cadet ressemble à son père. Il est lent, laid et un peu stupide. Contrairement à Thomas, Peter est aimé de son père.
Thomas est jaloux de son frère. Il est sous l'influence du redoutable sorcier Flagg, qui est le conseiller de son père. Peter s'en méfie et comprend qu'il représente une menace.
Le sombre sorcier met au point un plan qui amènera le chaos sur Delain et brisera la famille royale.

Coup de coeur pour ce conte fantastique que Stephen King a écrit pour sa fille.

A partir de 12 ans.

Pierre, BM de Monéteau

Le Naufragé de la Méduse (Catherine Cuenca)

note: 4Roman histotique fort captivant Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Mélia, une jeune métisse est la fille d'un marin disparu en mer lors du naufrage de la frégate la Méduse. A Paris, en 1818, elle et sa tante, Césarine, sont au service du célèbre Théodore Guéricault qui travaille à un tableau sur la tragédie survenue deux ans auparavant et a coûté la vie à cent cinquante hommes. Le peintre assisté de Louis, son apprenti, reçoit des survivants du naufrage pour recueillir leurs témoignages. Il se procure des morceaux de cadavres dans l'hôpital voisin dans le but de rendre son travail le plus réaliste possible.
Mais ce drame si inspirant est également le coeur de dangereux secrets et Guéricault reçoit bientôt des lettres de menaces dans lesquelles on le somme de mettre fin à son projet. Il n'a pas peur. Il est bien décidé à finir son oeuvre.
Quant à Mélia, elle a peur pour Louis son amoureux, sa tante ainsi que pour le maître. Impliquée plus qu'elle ne le voudrait dans cette dangereuse histoire, elle n'est pas au bout de ses surprises.....

Ce roman historique captivant évoque les mystères qui entourent la perte de la Méduse et l'élaboration du tableau connu sous le nom "Le radeau de la méduse".

A partir de 12 ans.

Pierre, BM de Monéteau

La Revanche de la coccinelle (Armandine Penna)

note: 4Préserver notre environnement Comité de lecture jeunesse - 15 décembre 2016

Alors qu'il désire simplement lire et se reposer dans son coin de forêt qu'il a rebaptisé "le poumon vert", Cyprien va vivre une succession d'aventures qui le mènera dans une chambre d'hôpital, les jambes cassées. Il assiste tout d'abord à un accident de scooter où une certaine Pauline lui raconte que son amoureux est un genre de Robin des bois qui est en lutte contre la déforestation du "poumon vert". Arrive une vieille dame et sa petite fille, déguisée en coccinelle.Toutes les deux font partie des gens du voyage qui vivent aux abords de ce poumon vert. A chaque rencontre, à chaque rebondissement, Cyprien aperçoit une coccinelle sur son bras.
Ce coin de verdure est menacé par des promoteurs immobiliers qui veulent agrandir la zone commerciale. Cyprien va participer à une manifestation pour sauvegarder le"poumon vert".

Une jolie nouvelle écologique écrit en collaboration avec des classes de CM2 et 6ème qui se lit à partir de 10 ans.

Pierre, BM de Monéteau

Je suis qui je suis (Catherine Grive)

note: 4Ce que l'on est Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Cet été, Raph ne part pas en vacances. Raph reste chez elle, range sa chambre, trie ses souvenirs d'enfance et vole le courrier de ses voisins. Raph a tout pour être heureuse mais elle est envahie d'une tristesse qu'elle n'arrive pas à définir. Raph, que l'on appelle souvent « jeune homme » ne se sent ni fille, ni garçon. A travers ce roman, on suit la quête identitaire de la jeune fille. C'est sa rencontre avec Sarah, la cousine de son ami Bastien, que Raph va se découvrir et s'accepter telle qu'elle est.

Un bon roman sur la recherche identitaire. Le temps d'un été, Raph va s'interroger sur son enfance, et essayer de comprendre son mal-être. Elle va chercher à en savoir plus sur les non-dits de sa mère concernant la naissance de la jeune fille.

Fanny, BM d'Auxerre

Où es-tu Léo ? (Guillaume Olive)

note: 5L'amitié d'un petit garçon et de son chien Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Ce bel album raconte l'attachement d'un petit garçon de 4 ans pour son chien Léo qui a 12 ans. Ils partagent tout, les câlins, les joies, les parties de jeux... Mais Léo devient malade. Parfois, il se sauve et papa doit l'emmener à l'hôpital.
Un jour, Léo ne répond plus aux appels de son petit maître. Où est Léo ? Est-il comme d'habitude au pied du canapé, étendu sur son coussin préféré ou ... ?
Le départ d'un animal de compagnie laisse toujours un vide au sein d'une famille. L'auteur traite ce sujet avec une grande délicatesse. Les illustrations très douces et pleines de tendresse accentuent la sensibilité du texte.

Un vrai coup de cœur !

A partir de 3 ans.

Violette, BM d'Auxerre

Le Petit Chaperon rouge (Sonia Chaine)

note: 4Des formes géométriques comme personnages Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Cet ouvrage sans texte retrace le conte traditionnel. Les personnages sont remplacés par des formes et des pictogrammes. La légende est sur la page de garde.
Le lecteur peut donc se laisser porter par son imagination et raconter, à sa manière, le conte.
Un marque-page associant les numéros des pages au texte, est joint à l'album pour lire si on le souhaite l'histoire. On peut donc choisir la façon de faire en fonction de la maturité des enfants.
Un ouvrage que les enfants pourront s'approprier sans problème.
Les illustrations sont simples et très colorées.
A conseiller.

A partir de 4 ans.

Violette, BM d'Auxerre

Bouh ! (Antonin Louchard)

note: 5Un fantôme sympathique ! Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Dès la première page, ce petit fantôme essaie de faire peur au lecteur. Mais sans succès. Au fil des pages, ce drôle de personnage redouble d'imagination pour être encore plus effrayant.
Finalement, il devient tout gentil lorsque sa maman l'appelle ou que son papa l'aide à faire ses devoirs.
Moralité : les fantômes ne sont pas si méchants que ça !
Un petit album plein d’humour, illustré en noir et blanc, parfait pour faire frissonner les petits !
A conseiller.

Violette, BM d'Auxerre

Franz, Dora, la petite fille et sa poupée (Didier Lévy)

note: 5Une poupée partie en voyage Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Franz, malade, prend l'air tous les jours au côté de sa compagne, Dora. Un après-midi, alors qu'il se promène dans un parc, le couple fait la connaissance d'Ingrid, une petite fille qui pleure la disparition de sa poupée. Attendri, Franz invente alors un mensonge pour la consoler : sa poupée est partie en voyage. Comme preuve, il invite la fillette à venir écouter les lettres que Franz reçoit d'elle.

Un album plein de tendresse pour apprendre aux enfants à grandir et devenir autonomes, et qui aborde de façon originale le personnage de Franz Kafka. Cette histoire pour les enfants à partir de 7 ans est inspirée des mémoires de Dora, la dernière compagne de l'écrivain. Les illustrations très douces accompagnent à merveille ce joli album.

Marion, BM d'Auxerre

Le Domaine (Jo Witek)

note: 5La découverte du sentiment amoureux Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Gabriel, un ado de 16 ans solitaire et passionné de nature, emménage pour les vacances avec sa mère dans un château. Elle y travaille en tant qu'aide-cuisinière pour les châtelains, deux personnes âgées qui vivent entourés de leurs serviteurs. Très vite, Gabriel se sent mal à l'aise dans ce milieu bourgeois où les conventions sont encore de rigueur, mais dès qu'il le peut, il s'échappe de la demeure pour observer les oiseaux et autres animaux. Quelques jours après son arrivée, les petits-enfants des châtelains arrivent pour les vacances. Gabriel est tout de suite fasciné par Eléonore, une jeune fille très belle et mystérieuse. Celle-ci, de par le milieu dont elle est issue, lui semble inaccessible, pourtant, Gabriel ne peut y renoncer. Mais ce désir de la séduire le transformera et le mènera jusqu'à la destruction.

Un roman d'apprentissage passionnant où la frontière entre le rêve et la réalité est parfois ténue, et qui plonge le lecteur dans une certaine incertitude. L'auteur dresse le beau portrait d'un adolescent en décalage avec sa génération mais qui aspire lui aussi à vivre une grande histoire d'amour. Maladroit, inexpérimenté et trop entier, cette histoire lui permettra néanmoins de se découvrir même si cela le conduira vers des chemins inconnus et violents.

A recommander à partir de 14 ans.

Marion, BM d'Auxerre

Les Ombres de Kerohan (N.M. Zimmermann)

note: 4Séjour au manoir pour Viola et son frère Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Viola et son frère Sébastian ont perdu leur mère à la suite d'une maladie. Ils sont envoyés chez leur oncle en Bretagne alors que leur père part à Londres gérer ses affaires.
Étrangement, c'est le Dr Wesper, un homme sans âge, qui vient les chercher à la gare pour les emmener au manoir de Kerohan. Qui est-il en réalité ? Comment expliquer tous ces phénomènes étranges qui se produisent au manoir ? Et surtout qu'elle est cette silhouette menaçante aux yeux rouges que Viola voit à plusieurs reprises ?

J'ai apprécié la lecture de ce roman à l'histoire originale...

Dès 11-12 ans.

Elisabeth, BM d'Auxerre

Les Deux grenouilles à grande bouche (Pierre Delye)

note: 4L'insupportable chant des grenouilles ! Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

La pluie ne cesse de tomber. Pour échapper au déluge, les animaux sont invités à monter sur un bateau. Le capitaine y accueille les plus beaux des animaux, les plus terribles, les plus pénibles et même les pires, les deux grenouilles à grande bouche qui ne cessent de chanter, exaspérant les autres animaux. Elles chantent fort, faux, sans interruption et, qui plus est, font croire que la Terre est en vue aux autres animaux avant de leur avouer que c'est une blague, ce qui finit par les exaspérer. Le capitaine menace de les sacrifier avant que la terre ne réapparaisse fort à propos.

Des illustrations où se détachent et s'entremêlent couleurs et découpages, à l'image des animaux qui s'amoncellent sans ordre sur le bateau. Des couleurs vives et toniques comme le sont les deux insupportables grenouilles qui reprennent en coeur des couplets de comptines très connues. Un ensemble plein de vitalité et d'humour, très agréable à lire.

Joëlle, documentaliste

Tu me vois, tu ne me vois plus (Silvia Borando)

note: 4Jouer avec les yeux Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Onze animaux, de formes simples et colorées, chacun dotés d'yeux pétillants, se détachent sur un fond de couleur, changeant à chaque double page. Lorsque la couleur du fond se confond avec la couleur de l'un d'entre eux, il disparaît et seuls les petits yeux nous permettent de le retrouver.

Un très bel album pour les tout-petits, sans texte, qui aiguise notre attention. On se prête au jeu avec plaisir.

Joëlle, documentaliste

Maman, j'ai peur (Jean-Paul Nozière)

note: 3Coup de foudre à la maison ! Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Eloïse, tout juste majeure et Grégoire, 17 ans ont choisi de ne pas partir en vacances avec leurs parents. En rentrant un jour chez lui, Grégoire surprend une jeune fille, d'une incroyable beauté, en plein cambriolage. Tombé éperdument amoureux de la dénommée Anca Marcovic, « sa gitane » il cherche à la retrouver, repère le groupe auquel elle appartient, fait la planque devant leur squat et pour finir participe à un scénario imaginé avec ses amis et sa sœur pour lui venir en aide et la tirer des griffes de ses brutaux commanditaires. Il découvre alors, et nous avec, un univers de misère et de brutalité.

Atmosphère lourde et brutale pour ce livre qui veut dénoncer une situation mais qui du même coup reprend des clichés qui stigmatisent une communauté, celle des roms, à qui l'on attribue vols, usurpations d'identité, marchandages et exploitations d'enfants. Rien de bien optimiste en somme.

Joëlle, documentaliste

Oeil pour oeil, croc pour croc (Frida Nilsson)

note: 2Comment se venger... Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

L'été de ses huit ans, Ben est devenu l'ami d'un chien, Jagger Svensson, qui a été enfermé dans un local à poubelle par les trois autres enfants de son immeuble, Astrid, Allan et Gustave. Heureux d'avoir un ami, Ben laisse Jagger l'entraîner dans un projet de vengeance à l'encontre de ses tourmenteurs.

Joëlle, documentaliste

Les petites reines (Clémentine Beauvais)

note: 4Boudinettes et s'assumer ! Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Astrid Blomvall, Hakima Idriss et Mireille Laplanche ont été respectivement élues Boudin d'or, Boudin d'argent et Boudin de bonze, au concours sur Internet organisé par Malo, un élève de leur lycée qui consacre chaque année les filles les plus moches de Bourg-en-Bresse. Si Mireille, qui figure au palmarès depuis trois ans, aborde les choses avec un certain détachement dû à son caractère, il n'en va pas de même pour les deux autres Boudins qu'elle prend sous son aile pour les aider à faire face à cette épreuve, transformant cette infortune en succès médiatique. Toutes les trois, accompagnées du frère handicapé d'Idriss, décident de monter à Paris « gate-crasher » la garden-party de l'Elysée et de le faire à vélo, tout en vendant du boudin tiré de leur pick-up, ultime pied de nez au concours qui a fait leur notoriété. Une initiative de trois Boudinettes qui ne passera pas inaperçue.

Un livre résolument tonique, à l'image de Mireille qui, avec humour et impertinence, assume son physique ingrat et se joue des conventions pour finalement en tirer sa force donnant à réfléchir à des adolescentes plus fragiles, comme Astrid ou Hakima.

Joëlle, documentaliste

iMamie (Susie Morgenstern)

note: 4Relation pétillante Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Martha, qui coule une paisible retraite à Nice, a été sollicitée par sa fille pour accueillir son petit-fils de 17 ans, Sam, et l'éloigner ainsi de l'ordinateur, télévision et autres jeux vidéo auxquels, selon ses proches, il s'adonne trop, jusqu'à en oublier la vraie vie. Martha n'ayant aucun écran chez elle, les risques seront faibles de le voir céder à son penchant et, en compagnie de sa grand-mère, il pourra lire, préparer sereinement son bac de français et se livrer à sa passion pour la musique. En dehors de son addiction pour tous les moyens de télécommunication modernes, Sam est en effet un bon élève, un pianiste doué et surtout un petit-fils tendre et affectueux, doté d'un solide appétit, avec lequel sa grand-mère entretient d'excellentes relations. La cohabitation avec son petit-fils ne devrait donc pas être insurmontable mais réserve cependant une surprise de taille à Martha qui se découvre un intérêt certain pour l'objet prohibé...

Qui ne souhaiterait avoir une grand-mère comme Martha, pleine d'attention et surtout dotée d'une telle répartie de propos ? Ce sont les échanges et le petit jeu intellectuel entre générations qui font en effet tout l'intérêt et la richesse de ce roman, par ailleurs empreint de bons sentiments, jamais remis en cause par un adolescent dont on a pourtant bouleversé le mode de vie. Une crise tout en douceur, comme ce livre qui rapproche les générations plus qu'il ne les oppose.

Joëlle, documentaliste

#Bleue (Florence Hinckel)

note: 4L'importance des émotions Comité de lecture jeunesse - 7 décembre 2016

Romantique et rêveur, Silas s'accorde parfois le droit d'être seul avec lui-même et de songer à sa petite amie Astrid en se déconnectant du réseau, aussi lorsque celle-ci se fait écraser devant lui par un camion, il est aussitôt submergé par la douleur et ne peut contenir son chagrin, ce qui le conduit directement dans les services de la CEDE, la Cellule d'Eradication de la Douleur Emotionnelle. Notre futur est en effet un monde hyper connecté où l'existence de chacun se mesure au nombre d'amis et d'activités sur le Réseau. Un monde où l'on se doit d'être heureux, où la douleur n'est pas acceptée, effacée par la CEDE chargée d'annihiler tous les traumatismes ou les traces de souffrance de la mémoire. On appelle cela être oblitéré. Le procédé est obligatoire pour les mineurs, tandis que les adultes y recourent volontairement. Déception, dépression, chagrin, deuil, n'ont plus alors d'intensité et sont oubliés. Un petit point bleu lumineux au creux du poignet rappelle simplement qu'une douleur a été éradiquée. Rares sont désormais ceux qui n'ont pas de marques d'oblitération au poignet et plus rares encore ceux qui reconnaissent la douleur comme étant le signe indubitable de leur humanité. Astrid, la petite amie de Silas était de ceux là. Elle voulait avec quelques autres réveiller les consciences et sa mort sera l'opportunité inespérée de diffuser son message.

Un livre qui nous interroge sur notre humanité et nous amène à réfléchir, comme le fait Silas, plus volontiers favorable à l'effacement de la douleur que son amie Astrid confrontée, elle, au changement de personnalité de son père à la suite de ses oblitérations. Une vie sans bleu à l'âme est-elle possible et même seulement souhaitable ? La souffrance et la douleur ne font-elles pas parties de nous au même titre que nos joies et nos bonheurs ? Un livre qui, à coup sûr, nous aide à construire cette réflexion.

Joëlle, documentaliste

Malo mobile (John Burningham)

note: 4Drôle de chien Comité de lecture jeunesse - 18 octobre 2016

Malo n’a rien d’un chien ordinaire et fait le désespoir de ses maitres jusqu’au jour où le voisin Monsieur Denis lui fabrique une vraie voiture. Son petit maitre et lui vont pouvoir transgresser les convenances et "s’éclater" en toute liberté. Soulagement évident de l’entourage. Mais peut-on compter sur sa pérennité ?

Illustration dynamique et humoristique d’un rêve d’enfant.

A partir de 5-6 ans.

N'y pense plus, tout est bien (Pascale Maret)

note: 5En quête du père assassin. Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Martin a 13 ans lorsqu'il assiste au meurtre de sa mère, de sa grande soeur Laure et de son frère adoré Lucas par son père.
Celui-ci était un mythomane. Il n'occupait pas le poste important dont-il se vantait. Il était au chômage, aux abois.
Et plutôt que d'avouer sa déchéance, il a préféré supprimer sa famille et disparaître.
Cinq ans plus tard, Martin rassemble les indices. Il est convaincu que son père se cache en Patagonie.
Comme les recherches menées par la police n'ont rien donné, il décide, tout juste majeur, de partir à la recherche de son père.
Il utilise son héritage pour financer cette recherche, escorté par un grand détective privé Bob (fan de Bob Morane et par un interprète argentin (Alberto).
Martin est lui fan de Bob Dylan. La musique de cet artiste est la seule chose qui apaise ses souffrances.
Il va parcourir des milliers de kilomètres de route bien déterminé à retrouver ce père tant haï.
Il n'est plus ce garçon grassouillet , timide et introverti.
Son père est-il encore vivant ?Quelles questions lui poser si le retrouve ?

Coup de coeur pour ce roman inspiré par la rubrique faits divers et les affaires Jean-Claude Roman et xavier Dupont de Ligonnès.

A partir de 14 ans.

Pierre (BM de Monéteau)

Ces rêves étranges qui traversent mes nuits (Stéphanie Leclerc)

note: 4L'ingratitude de l'adolescence. Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Robin, 16 ans est un adolescent paumé qui vient d'être exclu du collège. Ses parents sont divorcés. Sa mère est lassée de Robin. Elle demande à son ex-mari de la prendre en charge. Le père de Robin le pousse à suivre une formation pour travailler dans l'imprimerie où lui-même travaille depuis plusieurs années.
Ses parents lui posent souvent la question "Que vas-tu devenir ?". Robin ne peut répondre à cette question. Il semble vouloir se détacher de toutes ses préoccupations. Enattendant, il laisse le temps s'écouler entre l'appartement de son père, ses sorties au kebab du coin et les salles de cinéma. Une routine apaisante dans laquelle il se complaît.
Il va croiser plusieurs personnages qui vont l'aider à sortir de cette morne routine sans but, la mystérieuse lycéenne qu'il surnomme Turquoise et sa bande d'amis étudiant de cinéma. Il y a aussi Bouboule, le patron du kebab, Guilaine, l'amie de son père ainsi que son fils de 9 ans, Julien dit Jujube.
Robin et Jujube éprouvent l'un pour l'autre une véritable affection.

Bon roman dont la lecture est fluide et agréable.

A partir de 13 ans.

Pierre (BM de Monéteau)

Cherub (Robert Muchamore)

note: 4Pour les inconditionnels de Cherub ! Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Cherub est le titre d'une série de livres de Robert Muchamore qui racontent les aventures des membres d'une agence gouvernementale fictive du Royaume-Uni censée être uniquement composée d'agents mineurs de 10 à 17 ans.
Les dossiers secrets rassemblent pour les fans des anecdotes, les entretiens des agents, les exemplaires du journal interne de Cherub et
de nombreux documents secrets réunis par Zara Asker (directrice de Cherub).
Ce dossier est une mine d'informations que les fans de la série seront ravis d'y trouver.

A partir de 12 ans.

Pierre (BM de Monéteau)

Les Monstres de la nuit (Magdalena)

note: 4Quand les monstres ne font plus peur. Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Petit Louis n'aura pas peur des monstres ! C'est ce qu'il affirme à son papa qui lui lit chaque soir une histoire. Pourtant une fois la lecture terminée, Petit Louis ne trouve pas le sommeil et ce n'est pas la succession de monstres qui défilent dans sa chambre qui l'effraie, bien au contraire ! C'est lui qui propose à l'ogre, la sorcière, le troll et le loup de faire semblant d'avoir peur pour ne pas mettre en péril leur réputation.

Un bel album construit sur le procédé de la répétition avec l'apparition de chaque monstre. Une apparition à laquelle l'enfant s'attend et dont lui aussi peut se jouer avec un « même pas peur de toi ! » ce qui peut l'apaiser, comme peut le faire le bisou du soir qui a été oublié, vraie source de son angoisse et de sa difficulté à dormir.

Joëlle (documentaliste)

Aventures à Guédelon n° 1
Les Pierres qui pleurent (Danielle Martinigol)

note: 4Pourquoi les pierres pleurent-elles à Guédelon ? Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Le site de Guédelon n'a aucun secret pour Timothée et Pierre-Eloi qui sont les fils du gardien, pas plus qu'il n'en a pour Najoie, leur copine de classe dont le frère travaille sur le chantier et qui y passe tout son temps. Pourtant ils ne peuvent s'expliquer ce phénomène des « pierres qui pleurent » pour lequel une spécialiste du Moyen Age a été appelée. Elle arrive accompagnée de ses enfants, Tessa et Wally, qui en compagnie des autres enfants vont trouver l'explication voulue, après avoir été projeté au coeur du XIIIè siècle en suivant une voie quelque peu étrange. L'occasion pour les adolescents d'aider Pacqueline, servante du Roi Saint-Louis, et de sauver son père condamné pour avoir sculpter une salamandre, animal maudit, sur une pierre destinée à l'édification d'un lieu consacré.

Petit roman fantastique, sans difficulté, qui permet d'appréhender le Moyen-Age et distille au fil des pages quelques précisions techniques et historiques et sert surtout de support à la visite du site de Guédelon.

Joëlle (documentaliste)

Vibrations (Raphaële Frier)

note: 4Les secrets du téléphone Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Clara ne se sépare jamais de son téléphone portable, lien indispensable entre elle et Sylvain, dont le charme la fait succomber, et qui lui envoie de tendres messages même si, par ailleurs, il affiche au lycée une certaine distance. Clara emmène un jour par inadvertance le portable de Sylvain, semblable au sien, et cède à la tentation d'y regarder de plus près. Elle découvre ainsi une vidéo d'Hakim, son meilleur ami, prise visiblement sous la menace et qui le met en scène dans des positions choquantes et humiliantes. Clara est alors prise de remords et de honte de n'avoir pas écouté Hakim qui la mettait justement en garde à l'encontre de Sylvain. Un remords d'autant plus grand que la vie d'Hakim est en jeu après un passage à tabac.
Un livre court, percutant, qui amène une vraie réflexion et va bien au-delà de ce à quoi l'on s'attend, un énième constat de l'addiction des jeunes au téléphone portable, pour dénoncer l'utilisation peu avouable, de cet objet entre des mains perverses, la pression qui peut s'exercer via les réseaux sociaux. La tension est palpable.

Joëlle (documentaliste)

Mon ex-meilleure amie pour la vie (Elsa Devernois)

note: 4Amitié Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Ludmilla et Sixtine entretiennent une amitié fusionnelle depuis le CP mais voilà que cette union qui faisait leur force est détruite par l'intrusion d'Amanda, une nouvelle qui cherche à s'immiscer entre elles. Alors que Ludmilla, pressentant le danger, rejette d'emblée Amanda, Sixtine, moins méfiante, se lie avec Amanda et tombe dans le piège qu'elle lui a préparé. Touchée par une triple trahison, Ludmilla met fin à son amitié avec Sixtine et se réjouit de son déménagement à trois cents kilomètres de là, mais sa mère, ignorant ses nouvelles dispositions à l'égard de son ex-meilleure amie a invité Sixtine à venir passer une semaine chez elle. Ludmilla va devoir prêter l'oreille à des explications qu'elle n'a jamais voulu entendre.

Lecture facile pour ce court roman sans prétention. Une intrigue classique pour cette histoire d'amitié, de trahison et de réconciliation.

Joëlle (documentaliste)

Douze ans, sept mois et onze jours (Lorris Murail)

note: 5Père - fils Comité de lecture jeunesse - 8 juillet 2016

Jack Stephenson est le stéréotype même de l'Américain moyen pour qui un homme « doit être fort, savoir tirer à la carabine, pêcher et embrasser une fille ». Fidèle à l'image qu'il se fait de la virilité, il entretient deux passions, le base-ball et sa voiture et ne peut cacher sa déception à l'encontre de son fils Walden, un garçon de douze ans, sensible, peu enclin à manier les armes ou la batte de base-ball. Pour répondre à ses attentes et faire de son fils un homme au sens où il l'entend, Jack décide de l'abandonner en plein coeur de la forêt du Maine, dans une cabane avec quelques provisions et éléments indispensables à sa survie, des conditons en quelque sorte semblables à celles de Thoreau, qui avait retracé une semblable expérience, loin de toute forme de civilisation, dans deux livres prisés par Jack Stephenson. D'abord incrédule, Walden ne peut croire son père qui lui annonce qu'il ne reviendra que dans une semaine, lorsque son fils aura atteint précisément l'âge de douze ans, sept mois et onze jours. Chaque jour, Walden va donc inscrire son âge sur un morceau de bois ou toute sorte de chose et ne comprendre que bien plus tard pourquoi ce décompte est si important aux yeux de son père, qui derrière son apparence brutale veut protéger son fils et le soustraire à une vengeance née d'une terrible erreur passée.

Un livre remarquablement construit, qui nous tient en haleine, et ne dévoile sa vérité qu'à la fin. Même l'évolution de Walden, seul en plein coeur de la forêt n'est pas tout à fait celle à laquelle on s'attend et le retournement de situation le plus remarquable est celui de son père, dont le lourd passé, au coeur même du livre, nous le montre sous un jour totalement différent. A croire que la différenciation entre bons et méchants n'est pas tracée aussi nettement qu'on ne le voudrait.

Joëlle (documentaliste)

Je suis jaloux comme un pou ! (Muzo)

note: 4La jalousie au quotidien Comité de lecture jeunesse - 5 juillet 2016

Théo et jaloux de sa soeur jumelle. Tout est prétexte pour se complaire dans son idée. Elle a plus de frites que lui, mamie fait de plus beaux cadeaux à Léa. Un enfer pour un petit garçon surtout si ses deux petites voix intérieures (un ange et un diablotin) se bagarrent autour de lui. Il finira par n'écouter que l'ange. Il redevriendra le gentil Théo.
Les dernières pages sont consacrées au docteur Muzo qui fait un cours magistral et un peu convenu sur le sentiment de la jalousie.
La bande dessinée utilisée pour nous raconter les déboires de Théo est bien faite.

Francine

Sam & Watson
Sam & Watson ont confiance ! (Ghislaine Dulier)

note: 4Avoir confiance en soi malgré tout Comité de lecture jeunesse - 5 juillet 2016

Sam rentre de l'école la tête basse et se confie à son chat Watson. Il n'a pas su grimper à la corde au cours de gymnastique et tout le monde s'est moqué de lui. Il sera désormais la risée de la classe. Comment retrouver confiance ? Watson le chat ouvre les yeux de Sam sur les différences et les qualités qui peuvent en découler, sur l'étape nécessaire de l'apprentissage et des progrès qui suivent. Sam observe autour de lui et comprend dès lors que même s'il ne sait pas grimper à la corde, il sait et apprendra d'autres choses.

Dessins legers, frais, esprit positif, l'échange entre un enfant et un animal amène bien la conclusion.

Francine

Enfants de l'exil (Ahmed Kalouaz)

note: 4La souffrance de l'exil Comité de lecture jeunesse - 5 juillet 2016

Louis est embauché par le père d'Adéle pour s'occuper du jardin familial.
Chaque fois que Louis vient travailler, Adèle aime se retrouver avec le jardinier qui lui livre petit à petit son histoire.
Enfant il fut enlevé comme des centaines d'autres petits réunionnais pour venir repeupler le département de la Creuse. Il livre à Adéle son abandon familial et son érrance de foyer en foyer d'accueil (qui n'en ont que le nom) et de ferme en ferme où il est placé. Avec le temps qui passe, il avoue avoir envie de retrouver son île, il dévoile son véritable nom de baptême, Cornélien, qui lui sera de nouveau attribué comme une renaissance. Adèle, petite fille de 10ans, fera tout pour que Cornélien retourne sur son île,elle parvient à décider ces parents d'avancer l'argent du voyage. Cornélien partira avec malgré tout une apprèhention bien légitime.
Thématique (repeuplement d'un département en métropole) rarement abordé. Intéresssant.

Francine

Petit merle, petit merle, que sais-tu donc faire ? (Kate McLelland)

note: 4Dans le monde des oiseaux aussi, à chacun sa particularité! Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

Un petit merle décide de quitter son nid pour découvrir ce que font ses congénères une
fois devenus adultes. Sur son chemin, il rencontre plein d'autres oiseaux mais pas de
merle. Il tente alors de s'adapter à leurs modes de vie : se tenir debout dans la rivière
pour pêcher, tel un héron, rester éveillé toute la nuit à guetter les souris, telle une
chouette, ou encore creuser un nid avec son bec comme le font les macareux. Mais très
vite, le petit merle se rend compte qu'il est incapable de faire tout cela... Il n'a ni les
pattes ni le bec assez longs, et il s'endort contre sa volonté la nuit. Déçu, il regagne son nid, tout penaud, et se met à chanter...
Un album aux jolies illustrations qui incite à ne pas se comparer aux autres et à accepter
sa différence pour suivre sa propre voie. À chacun ses talents, le tout est de les
découvrir ! En même temps, l'enfant pourra se rendre compte de la diversité des oiseaux
et de leurs modes de vie.

Marion, BM d'Auxerre

65 millions de Français... (Stéphanie Duval)

note: 4Un indispensable à avoir dans ses rayons. Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

Ce documentaire à partir de 10 ans et plus aborde la France et les questions actuelles qui
font débat de façon très complète et sous tous les angles : les notions de nationalité,
immigration et diversité, langue, géographie et français d'outre-mer, citoyenneté ou
encore culture sont expliquées de façon claires. Des témoignages d'enfants viennent
enrichir le débat de façon pertinente et la présentation sous forme de questions, petites
rubriques, jeux agrémentée de dessins humouristiques rend la lecture très agréable.
L'enfant pourra lire de façon linéaire ou picorer ici et là les informations qui l'intéresse.

Marion, BM d'Auxerre

Danse avec les choux (Anaïs Sautier)

note: 4Lecture très agréable sur le thème de la danse Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

Suzanne mène l'existence normale d'une fillette de 10 ans : elle va à l'école, connaît une grande amitié avec deux soeurs jumelles, ainsi que ses premières déceptions amoureuses.
Mais depuis que sa grand-mère lui a offert un livre sur la danse lors de son anniversaire,
elle ne rêve plus que de danser. Etre inscrite à un cours de danse ne lui suffit plus : elle se
présente et réussit à l'épreuve nécessaire pour intégrer l'école des petits rats de l'Opéra
de Paris. Commence alors pour Suzanne une nouvelle vie, loin de sa famille, dans un
monde où rivalité et jalousie ne sont jamais loin, tout comme l'amitié et le plaisir de
danser.
Un roman très frais sur le milieu de la danse porté par la voix de la narratrice Suzanne,
pleine d'humour. Le ton est enjoué, parfois loufoque, et l'on ne peut s'empêcher de sourire tout au long du roman à la vision des évènements par Suzanne.

Roman de qualité et très bien écrit, à recommander à partir de 9-10 ans.

Marion, BM d'Auxerre

L'Enfant des naufragés (Marie Urdiales)

note: 4Une héroïne du quotidien Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

Lisa Han Dung est une adolescente de 15 ans qui vit seule avec sa mère dans un deux pièces situé dans le quartier chinois à Paris. Cette dernière souffre de bi-polarité et peut passer en un instant d'une joie vive à une colère noire et violente quand elle pense à son enfance au Vietnam.
Voulant être une bonne fille, Lisa passe énormément de temps auprès d'elle au lieu de vivre sa vie d'adolescente. Parfois, son père qui ne vit pas avec eux la raccompagne à la sortie du lycée jusque chez elle mais leurs conversations restent froides. Un jour, il lui offre un téléphone portable en lui précisant que son fiancé va l'appeler.
Au début du récit, le personnage principal n'a pas une vie très joyeuse et épanouissante. Les crises de sa mère, les rituels qui rythme son quotidien et l'absence de son père restent opaques pour elle.
Pourtant l'arrivée du fiancé va déclencher une suite d'événements lui permettant de comprendre sa vie, le passé familial, de découvrir ses origines et de s'épanouir par la suite.
Si la fin du récit se termine de manière positive, l'héroine n'a pas toujours une
vie et des relations familiales très épanouissantes.
Le roman se lit vite et bien.

Elisabeth, BM d'Auxerre

Ciel n° 2
Le printemps de l'espoir (Johan Heliot)

note: 4Quand une famille résiste à la domination des machines... Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

Les machines ont définitivement assis leur pouvoir, asservis les humains, avec la complicité de certains d'entre eux. Hommes et femmes portent désormais un numéro en guise de nom, travaillent dans les zones de production où ils ont été assignés. Ils sont peu nombreux à se révolter et à entrer en résistance. Parmi eux les membres dispersés d'une famille qui, indépendamment les uns des autres, résistent en choississant cependant des voies divergentes. Sarah, au plus proche de l'Intelligence Artificielle en étant son ambassatrice et porte parole, espère appréhender sa façon de penser et donc pouvoir l'influencer favorablement. Invité à collaborer, son fils Thomas, choisit lui aussi de sauver ses amis et de résister sous convert de cette collaboration. Rattrapé par la milice, Tomi, le grand-père, n'a comme d'autre choix que de résister en restant en vie et c'est une autre vie que sa petite fille Jenny tente de mener à terme en dépit de l'interdiction faite aux humains de se reproduire puisqu'elle est enceinte et que son seul but est de réussir à ce que cette vie soit épargnée. Peter, le père, fidèle à l'homme d'action qu'il est, choisit l'action sur le terrain et mène des actions militaires contre des ennemis désignés, dût-il y perdre son nouvel amour.

Un deuxième tome, aussi palpitant que le premier, où l'on continue de suivre le devenir des membres de cette famille dispersée, représentative de tous les possibles en terme de résistance aux machines, depuis la feinte collaboration à la résistance active et armée. Se pose alors la difficulté de positionnement aux yeux de leurs semblables, des motivations de chacun qui l'emportent sur les apparences, du sursaut humain attendu, et de l'espérance que, finalement, chacun incarne à sa façon.

Joëlle

Ciel n° 1
L'hiver des machines (Johan Heliot)

note: 4Machine, quand tu nous tiens... Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

A l'aube des années 2030, la mise en réseau de supercalculateurs dispersés partout sur la planète a donné naissance à la première véritable Intelligence Artificielle, régnant sans partage sur le CIEL, le Central d'Informations et d'Echanges Libres. Ses performances approuvées, les gouvernements lui ont confié la gestion globale des communications, de la production et distribution d'énergie sans tenir compte des mises en garde de quelques individus survivalistes redoutant cet état de dépendance aux machines dans un monde hyper connecté. Pendant deux ans, l'Intelligence Artificielle, s'acquitta parfaitement de sa tâche, emmagasinant et analysant le flux de données. Mais un jour, elle prit le pouvoir et définit de nouvelles priorités : la sauvegarde des ressources globales et la préservation de la planète, l'espèce humaine, principale cause de destruction et de pollution, dût-elle en pâtir et même disparaître. Ainsi naît la Nouvelle Ère, qui n'est plus celle de l'humanité. L'Intelligence Artificielle ayant coupé toute alimentation aux réseaux, les hommes, désormais asservis, sont obligés de cultiver, de leurs seules mains, leur zone de production et de se conformer aux nouvelles injonctions du CIEL. Condamnés à « collaborer ou disparaître », seuls quelques-uns réagissent et parmi eux les membres dispersés d'une famille aux quatre coins de l'Europe dont on suit le devenir. Le plus clairvoyant, Tomi, le grand-père, ancien reporter à la retraite qui, par précaution, a construit un abri dans les Vosges pour y accueillir sa famille en cas besoin mais qui ne parvient pas la réunir à temps. Son fils, Peter, militaire et homme d'action avec lequel il est brouillé. Sa petite-fille Jenny, qui jusqu'à présent menait la vie dissolue d'une étudiante en arts à Berlin. Son petit-fils Thomas, brillant pensionnaire d'un lycée parisien et son ex-belle-fille, présidente d'une association de défense de la planète, devenue à son corps défendant la nouvelle porte- parole de l'Intelligence Artificielle.

Excellent roman d'anticipation qui joue sur la peur d'une dépendance totale aux machines, une lecture facile et des chapitres courts qui suivent en alternance les membres dispersés d'une famille, personnages que le lecteur s'attache à suivre avec intérêt, représentatifs de comportements et diverses alternatives possibles.
4ème / 3ème.

Joëlle

Les champions d'Albion n° 01
Le pacte de Stonehenge (Jean-Blaise Djian)

note: 4Faire appel à Robyn pour réussir Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

Pour respecter les dernières volontés de son fils le roi Richard Coeur de Lion, la reine Aliénor a confié une périlleuse mission au Chevalier Ivanhoé et ses champions d'Albion, celle de se rendre en Limousin, pour y récupérer un coffre dont le contenu ne doit jamais tomber au main de son frère, le Prince Jean. A l'insu de sa mère Rosamund, la confidente de la Reine qui a mis celle-ci en relation avec Ivanhoé, Robyn sa fille adoptive, s'impose au groupe et se joint à lui. Elle devra alors se faire accepter, gagner en confiance et faire preuve d'adresse et d'ingéniosité pour être finalement reconnue et être l'élément déterminant de la victoire.

Référence indéniable à l'histoire de Robin des Bois, ne serait-ce que par les noms, les lieux et le zoomorphisme des héros, cette bande dessinée mêle des personnages historiques et des personnages fictifs bien connus de la littérature lancés dans une quête semée d'embûches. Un classique du genre, tant dans l'intrigue que dans le graphisme, bien construit, qui demande cependant quelques connaissances pour aller au-delà du coté aventureux et ne pas passer à côté des multiples références historiques et littéraires avec lesquelles l'album joue.

Joëlle

Oeuvre non trouvée

note: 4Un journal intime foisonnant de documents ultra secrets Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

De son vivant, l'oncle Migrelin était un célèbre détective (ou un espion ?). On a retrouvé son journal commencé quand il n'avait neuf ans et demi ; il avait conservé de nombreux documents, archives, rapports de police, certains tamponnés " Top secret ". Curieusement, ces "papiers" authentifiés se rapportent à certains épisodes vécus par sa grand-mère, qui était peut-être une dangereuse aventurière ou héroïne courageuse, dont est fier le petit fils Migrelin.

Le scénario de ce petit polar est déconcertant, le suspense reposant sur une accumulation d'évènements, plus ou moins incroyables. Les bons lecteurs (à partir de 9 ans) auront plaisir à jouer le rôle de détective, suivre la progression de l'enquête.

Création inhabituelle, étonnante de l'écrivaine-illustratrice Elzbieta.

Marie-Claude

Ma robe couleur de fruits (Myriam Gallot)

note: 4Fabriquer son bonheur Comité de lecture jeunesse - 21 juin 2016

Au mariage de leur père, Lyna et sa petite soeur seront demoiselles d'honneur. Lyna rêve de porter une robe de princesse "couleur de fruits " mais trop chère pour les petits moyens financiers de la famille, qui souvent a recours aux services de la banque alimentaire. Françoise, une bénévole du local associatif, suggère à Lyna et sa belle-mère de confectionner elles-mêmes leur robe ; elles auront juste à acheter le tissu et les fournitures.
Guidées par Françoise qui maîtrise toutes les techniques de couture, elles vont réaliser la fabrication de robes longues, couleur ivoire, ornées de fruits en tissu.
Ce petit roman suit toutes les étapes de montage, avec des détails précis de couture. La réussite finale suscite la fierté, la joie des apprenties couturières grâce à l'entraide de la bienveillante bénévole.
Petit roman optimiste, éducatif pour les filles.

A partir de 9 ans.

Marie-Claude

Malicia Peps n° 2
Malicia Peps et la sorcière suprême (Sibéal Pounder)

note: 4Vivement le suivant ! Comité de lecture jeunesse - 17 juin 2016

Les luttes d’influence et les malversations qui se déploient dans cet ouvrage sont multiples et surprenantes. Malicia et Falbala vont passer le plus clair de leur temps à tenter d’échapper aux maléfices de Félicité et Eddy tout en recherchant dans le temps présent et le passé les sorcières disparues mystérieusement. Et c’est au moment où la paix semble reprendre le dessus que la pomme de la discorde surgit… pour inciter à la lecture du tome suivant !

A partir de 9 ans.

Yvonne M.

Gérard et le machin collant (Fred Paronuzzi)

note: 4C'est le chinchilla qui connaît la solution Comité de lecture jeunesse - 17 juin 2016

Mais quel est ce machin rose mou collant qui entrave la progression de la boule de crotte jusqu’à son terrier ? Gérard le bousier n’aura de cesse d’interroger, en vain, les sommités les plus compétentes de la forêt à son sujet. La réponse fournie par l’être le plus insignifiant laissera tout le monde pantois. Récit à répétition amusant.

A partir de 5 ans.

Yvonne M.

Contes et musiques d'Afrique (Souleymane Mbodj)

note: 4Instruments de musique africaine Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Chacun des cinq contes qui composent cet ouvrage est introduit par une présentation de l'instrument de musique traditionnel africain qui fait l'objet du conte. Quel est l'instrument ? De quoi et comment est-il composé ? Comment en joue-t-on ? Quelle sorte de sons peut-on en tirer ? L'on découvre ainsi successivement le djembé, le balafon, la guitare, le tambour d'eau, l'udu et le récit légendaire qui s'attache à la naissance de chacun d'eux.
Un CD en fin d'ouvrage permet d'écouter musiques et contes.

Joëlle D. (Collège Paul Bert)

Le Pays qui te ressemble (Fabrice Colin)

note: 4Un grand voyage Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Suivant les traces des anciennes petites amies de son père, mais sans que le principal intéressé ne s'en doute dans un premier temps, Lucy a planifié un grand voyage avec la complicité de sa grand-mère Maryline, une femme élégante et de caractère, habituée à tout organiser, et ceci en dépit de l'avis contraire de son frère jumeau Jude, qui ne ressent pas le même besoin que sa sœur de se lancer dans cette aventure. Toute la famille, bientôt accompagnée de la chienne Simone, va ainsi prend place à bord d'un camping-car et suivre un chemin qui, de France va les mener jusqu'à Hong Kong, en passant par l'Angleterre et l'Italie mais qui, plus que les kilomètres parcourus, les obligera à dépasser leur souffrance pour revivre enfin au sein d'une famille retrouvée.

Joëlle D. (Collège Paul Bert)

Jazz sous la lune (Billie Holiday)

note: 5Ambiance musicale de nos souvenirs d'enfancce à Noël Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Un livre, un CD, remarquable sélection qui plaira aussi bien aux enfants qu'aux adultes, qui seront sous le charme de ces 14 chansons douces, mélancoliques (souvenirs d'enfance de l'ambiance hivernale à Noël) et des chansons d'amour, toutes interprétées par les plus belles voix du jazz des années 1950-1960 sur des rythmes lents. Les textes poétiques en anglais sont traduits en français, ligne par ligne ; ils sont illustrés finement dans une tonalité tendre, romantique sous la lune.

A recommander à tous !

Marie-Claude R.

Charles amoureux d'une princesse (Alex Cousseau)

note: 4Charles et Cornélia tombent amoureux Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Dans un pays dévasté, où sévit Cornélia, l'abominable dragonne, arrive un petit dragon Charles, qui aime lire, rêver et faire de la poésie. Il apprécie les livres de contes avec des princesses. Il aimerait en rencontrer une et la séduire . Mais comment reconnaître une "vraie " princesse ? son livre ne comporte pas d'images. Opposés physiquement, Charles et Cornélia sympathisent, partent en quête d'un château où ils espèrent rencontrer une princesse. Mais ils ressentent une telle empathie l'un envers l'autre , qu'ils découvrent le sentiment amoureux. Les illustrations rendent sensible la modification de leur aspect physique, l'affreuse Cornélia perd sa laideur et rosit de bonheur.
Dans cet album très grand format, les personnages ont des tailles exceptionnelles , évoluant dans un décor moyenâgeux, plongé dans une lumière sombre inquiétante. Le texte est d'une belle qualité, émaillé de courts morceaux versifiés pour cette aventure amoureuse improbable.

4-6 ans.

Marie-Claude R.

Barbe Bleue (Charles Perrault)

note: 4Cruelle Barbe bleue Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Magnifiquement illustré, ce conte installe dès la 1ère de couverture une atmosphère angoissante qui n’ira qu’empirant.
Réprimant l’aversion qu’il exerçait sur elle, la cadette d’une famille « de qualité » accepte d’épouser Barbe bleue. Les richesses et les ostensibles largesses dont il couvre joyeusement son entourage ont fini par la séduire.
Le piège se referme quand Barbe bleue teste la curiosité de sa femme !
Les moralités « assez machistes » portant sur les effets pervers de la curiosité
et le pouvoir sous estimé des femmes donnent lieu à débats !

A partir de 8 ans.

Yvonne M.

Monstre de compagnie (William Bee)

note: 4Concours de monstres Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Albert a décidé de présenter son monstre tout à fait ordinaire au concours mondial du meilleur monstre de compagnie. Inutile de dire que la compétition sera monstrueuse !!! Et le résultat auquel on pouvait s’attendre ne décevra pas notre ami...

A partir de 5 ans.

Yvonne M.

Lever de rideau sur Terezin (Christophe Lambert)

note: 5Le théâtre comme moyen d'évasion Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Depuis les lois antisémites du Régime de Vichy, le dramaturge à succès Victor Steiner se terre dans un petit appartement parisien.
Mais un soir, la passion du théâtre est la plus forte. Il sort de sa cachette pour assister à la première du "Soulier de satin" à la Comédie Française. Au retour il est arrêté par la police.

Steiner sera déporté dans le camp de Terezin en Tchécoslovaquie où sont parqués les juifs réputés : artistes, intellectuels, hommes politiques, savants.
A première vue vue, Terezin a l'apparence d'une ville tranquille tchécoslovaque mais ses murs cachent un camp.
A son arrivée, Victor Steiner a la surprise de rencontrer l'un de ses plus grands fans, le capitaine SS Waltz, également passionné de littérature et de culture française.

Très vite, Waltz lui commande une pièce. Le haut dignitaire nazi, Adolf Eichmann a autorisé la Croix-Rouge internationale à venir inspecter l'un de leurs camps de prisonniers le plus "soft" d'entre eux : Terezin.
A cette occasion, Waltz veut qu'un grand spectacle soit donné, dans un théâtre de Prague.Tout est orchestré afin de donner l'illusion que les prisonniers sont bien traités .
Waltz compte sur le grand dramaturge pour créer une grande pièce de théâtre qui se déroulerait au siècle du Roi Soleil.
Steiner n'a aucune envie d'accepter. Mais le réseau de Résistance du camps est également intéressé par cette pièce qui fait pression sur Steiner. Le projet des Résistants est de permettre l'évasion de tous les comédiens à la fin du spectacle...

Coup de coeur pour ce formidable et passionnant roman.

A partir de 15 ans.

Pierre H. (BM de Monéteau)

Empreinte digitale (Patrice Favaro)

note: 4Les dérives des technologies numériques Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Recueil de quatre nouvelles ayant pour thème les dérives de l'emploi des technologies numériques afin d'asservir l'être humain.

Univers aussi passionnant qu'inquiétant à découvrir à partir de 14 ans.

Pierre H. (BM de Monéteau)

Au royaume de Volaria
Le Destin de Dana (Michaël Espinosa)

note: 4Délivrer la mère de Dana et venir en aide aux habitants de la forêt. Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Deuxième tome de la saga "Au Royaume de Volaria". On y retrouve les personnages fantastiques : les Protecteurs, les Dragonnets, les Faïs mais aussi l'héroïne Dana qui a 13 ans.
Les apprentis Protecteurs, Dana et son ami Lance partent avec Klark, leur maître, pour leur première mission dans les Terres inconnues.
Là, ils espèrent délivrer la mère de Dana, prisonnière des Dragonnets, et mettent tout en oeuvre afin d'envahir le Royaume de Volaria.
Sur leur route, ils rencontrent les habitants de la forêt qui demandent à Dana de les aider.

Bon roman de fantasy à partir de 9 ans.

Pierre H. (BM de Monéteau)

Le chasseur de rêves n° 01
Gare au bétopotame ! (Martin Desbat)

note: 4Rencontre avec le bépotame, la chaizelle et autres créatures Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Aux confins des rêves vivent toutes sortes d’animaux aussi fabuleux qu’imaginaires : le bétopotame, la chaizelle ou le poëléphant… Pour le Chasseur et son fidèle Sancho, il suffit de s’endormir pour que la traque commence ! Les illustrations sont à la hauteur du texte pour nous distraire : simples mais réussies.

Evelyne M. (BM Aillant sur Tholon)

Mon anniversaire (Agathe de Frayssinet-Orhan)

note: 417 idées et pas une de moins ! Comité de lecture jeunesse - 8 juin 2016

Des idées pour préparer et faire la fête. De l’invitation, aux jeux en passant par la déco de la salle et du gâteau. Des idées simples et bien expliquées.

Evelyne M. (BM Aillant sur Tholon)

Turpin n° 01
Brigands et pirates (Deserranno)

note: 4Pirate Comité de lecture jeunesse - 20 mai 2016

Le bandit bourgeois Turpin se retrouve mêlé à des aventures de pirates dans les Iles britanniques, suite à l’attaque d’une diligence pleine d’espions de la couronne. Une BD pleine d’humour et d’aventures. On passe un bon moment, pour les jeunes lecteurs de BD.

Retour Haut

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Portail Départemental